Les vrais chiffres de la culture

  • A
  • A
Les vrais chiffres de la culture
Partagez sur :

Avec l'été, l'industrie du disque refleurit tandis que la fête du cinéma bat un peu de l'aile.

C'est toujours l'amour fou entre Woody Allen et le public français. Ainsi, 8 mois après "Vicky, Cristina, Barcelona", plus de 27.250 Parisiens ont pris rendez-vous pour la projection de "Whatever Works". A noter, la réédition des "Vacances de monsieur Hulot" arrive en deuxième position, même si elle ne grapille que 807 petites entrées.

Le rayon des nouveautés a l'air de faire grise mine, mais ce n'est que pour mieux préparer le terrain : "Le hérisson" du roman de Muriel Barbery et l'écureuil monomaniaque de "L'âge de glace 3" débarquent en effet dans les salles dès la semaine prochaine.

Avec plus de 402.000 entrées pour la comédie "Very bad trip" et 300.000 pour le thriller "Jeux de pouvoir", l'Amérique semble avoir trouvé la formule gagnante pour cet été. D'ailleurs, en totalisant plus de 1.115.000 spectateurs à une semaine de sa sortie, c'est également un film américain ("Transformers 2") qui lorgne désormais la palme du "plus gros film de l'année" (actuellement détenu par "Coco" et ses 1,8 millions d'entrées).

Comme on pouvait s'y attendre, la mort de Mickael Jackson a donné un grand coup de pouce à l'industrie du disque. Sur Internet, dans les deux jours qui ont suivi sa mort, les 15 meilleures ventes de sites comme "Amazon" étaient des disques du roi de la pop. Quant à l'album-coffret de collection, il est entré directement à la 22ème place des ventes physiques effectuées.

Sorti il y a 3 semaines, le dernier album des Black Eyed Peas, remporte toujours un franc succès avec 36.655 exemplaires vendus. Florent Pagny, lui décroche un disque d'or grâce à son album "C'est comme ça", sorti à 70.599 exemplaires.