Les Victoires de la Musique dopent les ventes d'albums

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'effet des Victoires de la Musique se fait clairement sentir sur les ventes d'albums, quinze jours après la cérémonie.

Le 11 février, plus de deux millions de téléspectateurs assistaient au sacre de Renaud, Jain ou de Jul, tous récompensés par une Victoire de la Musique. Un beau coup de projecteur pour les artistes dont les ventes d'albums sont automatiquement dopées.

Des ventes boostées pour Jain. C'est le cas de Jain. Cela fait des mois qu'on parle de cette chanteuse et de son tube Makeba. Mais à la suite de sa Victoire de l'artiste de l'année certains l'ont découverte, ou redécouverte. Résultat, les ventes de son album ont bondi de 148% la semaine dernière. Elle a ainsi écoulé plus de 260.000 disques.

Même effet pour Claudio Capéo, un artiste que l'on compare souvent à Zaz. Après sa prestation lors de cette soirée, ses ventes d'album ont décollé de 43 %. Le rebond est identique pour le chanteur Vianney, (+49 %)  ce qui lui permet de se maintenir en tête des ventes d'albums.

Toujours la banane pour Renaud. Et les Victoires ne dopent pas uniquement les jeunes artistes. La semaine suivant la cérémonie, les ventes de l'album de Renaud, lauréat du prix de meilleur artiste de l'année, ont enregistrées une augmentation de 62 %. Et la flambée a été aussi belle pour Véronique Sanson. 

Les artistes non victorieux ne sont pas pour autant lésés. Ils profitent de "l'effet Victoires", comme Europe 1 l'expliquait ici :

L'industrie musicale va mieux. Plus généralement, la chanson française va bien. D'ailleurs, pour la première fois depuis 15 ans, le chiffre d'affaires de l'industrie musicale est reparti à la hausse en 2016 en France.