Les toiles chlorées et colorées d'Hockney s'invitent au Centre Pompidou

  • A
  • A
Partagez sur :

Une piscine sous une chaleur caniculaire, des paysages colorées… les œuvres du peintre britannique David Hockney sont présentées au Centre Pompidou à Paris à partir de mercredi dans une rétrospective inédite.

C'est une première en France. Une grande exposition est consacrée au peintre d'origine anglaise David Hockney à partir de mercredi et jusqu'au 23 octobre au Centre Pompidou à Paris. 160 œuvres tirées de ses quelques soixante ans de peinture sont ainsi exposées. Parmi elles, et outre celles réalisées spécialement pour l'exposition, se trouve la reproduction de son oeuvre la plus célèbre : un plongeon dans une piscine sous une chaleur caniculaire. Magie de la peinture, on a l'impression d'y être.

5David Hockney A Bigger Splash 1967 Acrylique sur toile © David Hockney Collection Tate, London (

(Crédit : David Hockney, Collection Tate London)

"Une image de la douceur de vivre". "C'est une image du bonheur parfait. Le ciel immaculément bleu, les cactus qui nous rappellent la chaleur, la piscine liée à une certaine volupté. On a une image du plaisir, de la douceur de vivre", décrypte Didier Ottinger, le commissaire de l'exposition. C'est le bonheur aussi de se baigner dans une eau translucide. Car comme Monet, David Hockney est fasciné par le reflet de la lumière sur l'eau.

6Portrait d'un artiste © David Hockney Photo Art Gallery of New South Wales  Jenni Carter

(Crédit : David Hockney Photo Art Gallery of New South Wales Jenni Carter)

Les paysages du Yorkshire. L'exposition offre également à voir les toiles les plus récentes du peintre. Celles représentant les paysages de son Angleterre natale dans le Yorkshire : "Il approche de ses 80 ans et il éprouve le besoin de retrouver les sensations qu'il n'éprouve pas en Californie (Le peintre s'y est installé dans les années 1970). Il lui manque le passage des saisons et c'est ce qu'il va chercher dans le Yorkshire en produisant toute une série de tableaux, avec les arbres dépouillés en hiver, les fleurs au printemps, les feuilles en automne etc…", ajoute Didier Ottinger.

Les quatre saisons d'Hockney. Les quatre saisons de David Hockney sont également représentées dans quatre vidéos. Il filme le même paysage, une forêt, un jour d'automne, d'hiver, de printemps et d'été : un symbole du temps qui passe.

tableau

(Crédit : David Hockney Photo Prudence Cumming Associates Collection Tate London)