Les sorties ciné : des "Lascars" à "Hannah Montana"

  • A
  • A
Les sorties ciné : des "Lascars" à "Hannah Montana"
Partagez sur :

VIDÉO - Parmi les autres sorties de la semaine, une comédie, Tellement proches, un film social Amerrika, et la coqueluche des ados, Hannah Montana.

Lascars, un film d'animation d'Emmanuel Klotz et Albert Pereira Lazaro, dérivé de la série TV. Avec les voix de Vincent Cassel et Omar Sy. A Condé-sur-Ginette, on est à mille lieux du sable chaud, des cocotiers et du bleu océan des Caraïbes. Pourtant, c'est bien là que Tony Merguez et José Frelate, les deux MC's du quartier, devront passer l'été suite à une erreur de l'agence de voyage.

L'avis de Bruno Cras, le critique cinéma d'Europe 1 : "C'est presque un polar à la Scorcese. (...) Plutôt pour adultes. Bien fait et pas politiquement correct".

Hannah Montana, le film de Peter Chelsom avec Miley Cyrus, tiré de la série TV. Entre sa vie d'écolière et son identité secrète, Miley Stewart (Miley Cyrus) alias la pop star Hannah Montana est un peu perdue. Pour lui faire retrouver le sens des réalités, son père (Billy Ray Cyrus) décide de la ramener chez lui à Crowley Corners, dans le Tennessee.

L'avis de Bruno Cras : "Une histoire à l'eau de rose."

Tellement proches d'Olivier Nakache et Eric Toledano avec Vincent Elbaz, Isabelle Carré, Omar Sy et François-Xavier Demaison. Après "Nos jours heureux", le duo Nalache-Tolédano se penche sur la famille. Quand Alain (Vincent Elbaz) a épousé Nathalie (Isabelle Carré), il ne savait pas qu'il épouserait aussi sa famille. Ce samedi, comme toutes les semaines, ils sont invités à dîner chez son beau-frère, Jean-Pierre (François-Xavier Demaison) à Créteil. Mais ce soir, plus que d'habitude, Alain est à bloc, il bout comme une cocotte prête à exploser. 

L'avis de Bruno Cras : "une bonne grosse comédie qui va à fond la caisse".

Amerrika de Cherien Davis. Palestinienne divorcée, Mouna décide de quitter les territoires et d'aller travailler aux Etats-Unis. Elle part avec son fils adolescent rejoindre sa soeur installée depuis 15 ans au fin fond de l'Illinois. Tous deux vont devoir trouver leur place dans cette "Amreeka" tant rêvée. Mais les Etats-Unis, partis en guerre contre le "diable" Saddam (Hussein), ont une bien étrange conception de l'hospitalité. (Prix de la Fédération internationale de la presse cinématographique pour les sections parallèles cannoises.)

Le coup de coeur de Bruno Cras :"La force de ce film c'est que ce n'est pas un film politique, engagé, pédagogique. C'est un film américain indépendant. (...) Un film tendre, émouvant, drôle et grave aussi."