Les professionnels au rendez-vous de la FIAC

  • A
  • A
Les professionnels au rendez-vous de la FIAC
Partagez sur :

La 36e Foire internationale d'art contemporain s'est achevée dimanche soir, à Paris. L'Etat a acheté 24 oeuvres pour 400.000 euros.

Les portes de la Foire Internationale d'Art Contemporain ont fermé leurs portes dimanche soir. Cette année, la FIAC a été très active, les galeristes exprimant leur satisfaction, voire leur "enthousiasme" devant le retour des collectionneurs et le bon climat d'affaires.

La fréquentation de la Foire, qui a ouvert jeudi au public, est en "sensible augmentation", a indiqué Martin Bethenod, commissaire général de la FIAC, à quelques heures de la fermeture des portes. Le nombre de visiteurs devrait avoir progressé de 23%, atteignant 80.000 visiteurs, contre 65.000 en 2008, selon une première estimation.

"On a vu plus de collectionneurs, plus de professionnels" cette année, s'est félicité Martin Bethenod. La foire leur était ouverte dès mardi pour la Cour carrée du Louvre - qui montrait les jeunes talents de l'art contemporain - et dès mercredi pour le Grand Palais (art moderne et contemporain).Sur fond de crise, leprix d'entrée de la 36e FIAC a fait débat. 28 euros, le prix d'entrée a été jugé prohibitif pour le grand public. Cela n'a pas empêché le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, d'inviter le public à oser franchir les portes de l'évènement se tenant au Grand Palais et à la Cour Carrée du Louvre.

De nombreux galeristes ont déclaré avoir très bien vendu les oeuvres présentées. "Ca s'est extrêmement bien passé", "au delà de mes attentes", a déclaré le galeriste Emmanuel Perrotin. "Les trois quart des oeuvres présentées sur mon stand ont été vendues, pour des sommes allant de 5.000 euros à 300.000 euros", a-t-il précisé. "C'est bien qu'au milieu de la tempête économique, certaines personnes continuent à entretenir leur passion pour l'art contemporain", a-t-il ajouté.

"C'est mieux que l'année dernière", a indiqué pour sa part Yvon Lambert. "Ici ce n'est pas un public de spéculateurs", a relevé le galeriste qui a vendu plusieurs pièces.

Deux cent trois galeries de 21 pays différents ont participé à cette édition. Les galeries françaises étaient au nombre de 75. En 2008, la FIAC avait accueilli 65.000 visiteurs sur cinq jours. En marge du rendez-vous officiel, deux foires officieuses se déroulent également à Paris. Cutlog à la Bourse du Commerce (prix d'entrée 7 euros) et Slick au 104 (prix d'entrée 10 euros).