Les "Nuits des étoiles" sous le signe de la Lune

  • A
  • A
Les "Nuits des étoiles" sous le signe de la Lune
Partagez sur :

La grande fête de l'astronomie, qui se tiendra partout en Europe et en Afrique du 24 au 26 juillet, célèbre l'expédition lunaire de 1969.

Les "Nuits des étoiles", grande fête annuelle des amateurs d'astronomie, se dérouleront du vendredi 24 au dimanche 26 juillet dans des centaines de lieux d'observation d'Europe et d'Afrique. Pour célébrer le premier pas de l'homme sur la Lune, le 20 juillet 1969, cette 19ème édition a été avancée, indiquent l'Association française d'astrononomie (AFA) et Planète Sciences, à l'origine de l'initiative.

La date a également été décalée car la lumière de la Pleine Lune, début août, aurait gêné les observations, précise Eric Piednoël de l'AFA. Il reconnaît qu'on sera ainsi "un peu privé d'étoiles filantes", plus nombreuses à l'approche du 15 août. Le "ciel reste magnifique" et ces nuits devraient, dit-il, permettre d'observer la Voie Lactée, la galaxie Andromède, notre proche voisine située à environ 2,5 millions d'années-lumière (1AL = 9.500 milliards de km).

Par beau temps, il sera aussi possible de voir les quatre satellites (Europe, Io, Ganymède et Callisto) de Jupiter qu'avait pu observer Galilée, en janvier 1610. En France, plus de 300 sites d'observation, animés par des équipes d'astronomes amateurs et de passionnés, accueilleront gratuitement le public pendant une à trois nuits pour regarder le ciel et mieux le comprendre grâce à des conférences ou expositions.

Pour permettre de mieux contempler le ciel étoilé, plus de 60 communes des Hautes-Alpes se sont engagées à éteindre leur éclairage public vendredi de 23 heures à minuit. En lançant le mot d'ordre :"Ce soir, nuit des étoiles, éteignez vos lumières !", il s'agit, selon le département des Hautes-Alpes, de "donner une dimension écologique supplémentaire" à cette fête populaire de l'astronomie. Les "Nuits des étoiles" ont également lieu en Belgique, en Suisse, en Italie, en Lettonie, en Albanie ou encore au Bénin et en Algérie.