"Les inégalités de genre se retrouvent aussi dans l'agriculture"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Sur Europe 1, la réalisatrice Frédérique Bedos a déploré les inégalités entre hommes et femmes dans le secteur de l'agriculture.

INTERVIEW

Dans Europe 1 social club, la réalisatrice Frédérique Bedos a tenté de démontrer qu'il y avait tout intérêt à s'orienter vers une égalité homme-femme, notamment dans le secteur de l'agriculture. La réalisatrice a pris un exemple issu de son film Des femmes et des hommes, diffusé ce mardi sur LCP - Public Sénat, à l’occasion de la Journée internationale du droit des femmes. "Une manière de voir le sujet d'une façon nouvelle", a-t-elle expliqué.

"Les inégalités de genre se retrouvent aussi dans l'agriculture". Dans l'enquête de Frédérique Bedos, une responsable de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture) "nous raconte que les inégalités de genre se retrouvent aussi dans l'agriculture, alors que les femmes sont quasiment la moitié de la force agricole mondiale". A l'échelle de la planète, on constate en effet de grandes disparités dans l'accès à la terre, à des technologies ou encore à des engrais, entre hommes et femmes. A titre d'exemple, au Nigéria en 2010, 14% des hommes obtiennent officiellement un crédit contre 5% seulement des femmes.

Pas "de jugement sur les hommes". En permettant aux femmes d'avoir les mêmes accès que les hommes, on augmenterait ainsi la production agricole mondiale. "Si on fait en sorte de remettre l'égalité à ce niveau, (...) on peut sauver 100 à 150 millions de gens de la faim dans le monde", affirme Frédérique Bedos, s'appuyant sur les déclarations de la responsable des Nations Unies. Une démonstration pour prouver que l'égalité homme-femme n'est pas une affaire de conflit. "Il n'y a pas de questions d'idéologies ou de jugement sur les hommes, il y a juste des faits", qu'il faudrait chercher à corriger pour que l'intérêt général en profite.