Les États-Unis, Omar Sy, ses projets : Tom Hanks se confie au micro de Nikos Aliagas

  • A
  • A
Partagez sur :

L'acteur américain était sur Europe 1 pour parler de "Sully", le dernier film de Clint Eastwood, adapté de l'histoire vraie du pilote qui a réussi un amerrissage sur l'Hudson river en 2009.

INTERVIEW

C'est une histoire folle dans laquelle on retrouve Tom Hanks mercredi en salles. Il joue le commandant Chesley Sullenberger dans Sully, le dernier film de Clint Eastwood. L'adaptation d'une histoire vraie qui s'est déroulée le 15 janvier 2009. Ce jour-là, un Airbus A320 décolle depuis l'aéroport La Guardia de New York. À son bord, 150 passagers et cinq membres d'équipage, dont le commandant Chesley Sullenberger. Rapidement, l'avion rencontre un problème sur ses deux réacteurs. Il faut poser l'appareil en urgence. Le pilote opte alors pour un amerrissage sur l'Hudson River. Une manœuvre extraordinaire qui permet à tous les passagers de s'en sortir.

À l'occasion de la sortie du film, Tom Hanks s'est confié au micro de Nikos Aliagas. Europe1.fr a listé pour vous les moments forts de l'interview disponible en tête de l'article.

Ses rôles. Tout au long de sa carrière, Tom Hanks a enchaîné les rôles dans des films estampillés "histoire vraie". Sully n'échappe d'ailleurs pas à la règle, comme Apollo 13 (1995), Le Terminal (2004), ou encore Capitaine Phillips (2013) avant lui. "Je suis davantage fasciné par la vraie vie, ce qui s'est réellement passé, plutôt que par des histoires montées de toutes pièces", explique l'acteur.

Son métier. Au départ, Tom Hanks ne s'imaginait pas une seule seconde durer dans ce métier. "Je ne savais même pas qu'on pouvait avoir une carrière d'acteur. C'était des icônes qui faisaient des films", se souvient-il. "J'ai choisi le cinéma car je me sens plus vivant en faisant un métier où je fais partie d'une histoire, où je suis l'un de ceux qui participent au récit de cette histoire."

Les États-Unis. Pour Tom Hanks, Sully est une preuve de la solidarité dans la société américaine, où chaque citoyen peut se transformer en héros. "L'Amérique se mobilise quand il le faut", affirme le comédien.

Au micro d'Europe 1, il essaye de rassurer ceux qui pourraient penser que cela a changé avec l'élection de Donald Trump. "Je sais que l'on parle beaucoup de l'élection de Donald Trump. OK, il y a des gens qui gagnent, qui perdent, cela a toujours été le cas. Le pays a toujours été divisé depuis 1780. Pour autant, il y a quelque chose qui ressort toujours au-delà des processus politiques. Il y a un moment où l'on s'arrête, on fait confiance à la suite des événements jusqu'à la prochaine fois. Ça c'est l'Amérique dans ce qu'elle a de mieux."

Ses projets. Après Sully, quand reverra-t-on Tom Hanks au cinéma ? Pas tout de suite. "J'ai travaillé six ans d'affilé en plus des pièces de théâtre à Broadway. Je sentais qu'il fallait que je commence à recharger les batteries", raconte l'acteur qui n'a pas "de projet immédiat". "C'est important de faire une pause", souligne-t-il.

Omar Sy. Tom Hanks a tourné avec l'acteur français lors du film Inferno, en salles depuis le 9 novembre. Il garde un très bon souvenir du comédien. "Omar a le plus grand sourire que j'ai jamais vu. Quand il rentre dans une pièce, tout s'illumine autour de lui", estime-t-il. "J'aimerais bien pouvoir être polyvalent, mais à côté d'Omar Sy, je ne lui arrive pas à la cheville. Il sait absolument tout faire."