Les Chevaliers du Fiel : "Nos vacances, c'est sur scène !"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les deux humoristes se racontent au micro d'Isabelle Morizet. Ils évoquent notamment leur dernière date aux Etats-Unis et leur rythme de vie, très intense !

Éric Carrière et Francis Ginibre. À eux deux, ils forment les Chevaliers du fiel. Les humoristes étaient dans Il n'y a pas qu'une vie dans la vie, à l'occasion de leur nouveau spectacle qui se tient ce week-end à l'Olympia : Noël d'enfer. Ensemble, ils reviennent sur leur collaboration.

"On s'amuse toujours autant". C'est un duo qui existe depuis 27 ans et ils ne sont pas nombreux à pouvoir en dire autant. En effet, la plupart des tandems d'humoristes ne tiennent pas autant. Kad et Olivier, Omar et Fred, Elie et Dieudo, les Vamps, autant d'exemples qui prouvent que lorsque les années défilent, les liens peuvent se défaire. La formule magique des Chevaliers du fiel ? "On s'amuse toujours autant, comme au premier jour", confient-ils.

Éric Carrière et Francis Ginibre ont pourtant traversé des difficultés. Il suffit de regarder un peu dans le rétroviseur. Les cachets de misère, les pannes d'essence lors des tournées à force de faire des économies : les Chevaliers du fiel ont tout connu. "On n’en bavait pas, car on riait tellement", affirment le duo. "On s'est lancé dans les spectacles avec une certaine insouciance et un enthousiasme terrible", indiquent-ils.

Humoristes et… patrons. En plus de leurs 250 spectacles par an, les Chevaliers du Ciel sont aussi propriétaires de deux salles de spectacle et d’un restaurant à Toulouse, leur ville de toujours. Autant dire qu’ils ne lâchent pas beaucoup prise au milieu de cet agenda très chargé. "Ça ne s'arrête pas beaucoup en effet !", concèdent le duo. "Le lâcher prise, on l'a sur les planches. Nos vacances, c'est sur scène !", se réjouissent-ils.

New York avant le nouveau spectacle. Apothéose professionnelle. Fin décembre, peu avant Noël, le duo est allé jouer à New York, à Broadway. "Il y a plein de Français qui vivent à New York, il y a une grosse communauté d'expatriés", décrivent les Chevaliers du fiel. Dans une salle composée à la fois de Français et d'Américains, l'expérience était particulière. "C'est la première fois que l'on jouait dans une salle où les uns traduisent aux autres !", ironise avec humour le duo.

Ils retourneront d'ailleurs aux Etats-Unis car une petite tournée est prévue. "On va faire la tournée des Grands Ducs : Miami, New York, Las Vegas, Los Angeles et Londres", détaillent les humoristes. En attendant, ils lancent un tout nouveau spectacle, depuis le 1er février : Noël d'enfer. Une parodie de théâtre de boulevard qui fera escale à l'Olympia du 10 au 17 février prochain.