Les acteurs de "Justice League" volent au secours des Amérindiens

  • A
  • A
Les acteurs de "Justice League" volent au secours des Amérindiens
Ben Affleck a assuré la promotion de "Suicide Squad" alors que le film "Justice League" est attendu pour 2017.@ JUSTIN TALLIS / AFP
Partagez sur :

JUSTICE LEAGUE - Ben Affleck et les principaux protagonistes du prochain blockbuster de DC Comics et Warner Bros soutiennent le combat d'Amérindiens contre un oléoduc. 

C'est la seconde fois qu'on voit les acteurs réunis dans une vidéo, après le premier trailer du film Justice League attendu pour 2017. Mais cette fois, ils ne portent aucun costume. Dans une courte vidéo sans fioriture publiée ce mercredi 7 septembre et relayée par le Hollywood Reporter, les stars Ben Affleck (Batman), Gal Gadot (Wonder Woman), Ezra Miller (Flash), Jason Momoa (Aquaman) et Ray Fisher (Cyborg) se présentent et soutiennent une pétition contre un oléoduc entre le Dakota du Sud et l'Illinois. 

Le pipeline de la discorde. La pétition que les stars soutiennent vise à contrecarrer la construction d'un oléoduc qui passerait par la réserve "Standing Rock", les terres des Amérindiens Dakota, Lakota et Nakota (communément appelés "Sioux"). Ceux-ci voient l'immense tuyau comme une menace écologique et culturelle. L'oléoduc passe en effet par des endroits que les Amérindiens considèrent comme sacrés, en plus de traverser le lit de la rivière Missouri. Le poing levé de Jason Momoa, torse-nu, peut-être interprété comme un signe de ralliement aux Amérindiens qui eux-aussi font ce geste pour protester contre les destructions.

000_FV51R

Des Amérindiens protestent contre la destruction de sites funéraires provoquée par la construction d'un pipeline. © ROBYN BECK / AFP


Sur leur site sacredstonecamp.org, les opposants au pipeline évoquent également une destruction potentielle de l'habitat d'aigles et de plantes médicinales utilisées dans les communautés aux alentours.

La situation s'est envenimée au début du mois de septembre lors de heurts entre des manifestants et le personnel de sécurité du site. Les bulldozers de la compagnie texane Energy Transfer Partners et de sa filiale Dakota Acess se seraient attaqués aux sites funéraires des Amérindiens, comme nous l'apprend CNN.

Les acteurs de Justice League ne sont pas les seuls à apporter leur soutien aux Nations amérindiennes opposées à l'oléoduc. Leonardo DiCaprio, qui avait déjà profité de son discours aux Oscars pour appeler à lutter contre le réchauffement climatique, relaye sur son compte Twitter l'opposition au pipeline depuis ses débuts.



Un juge fédéral a ordonné l'arrêt partiel et provisoire du chantier le 6 septembre, mais la demande générale des opposants reste en suspens, a précisé ABC news.