L'écrivain Gonzague Saint Bris se tue dans un accident de voiture

  • A
  • A
L'écrivain Gonzague Saint Bris se tue dans un accident de voiture
Gonzague Saint-Bris est décédé dans un accident de voiture dans la nuit de lundi à mardi. Il avait 69 ans.@ Joel SAGET / AFP
Partagez sur :

L'écrivain Gonzague Saint Bris est décédé à l'âge de 69 ans après avoir été victime d'un accident de voiture dans la nuit de lundi à mardi.

Journaliste, écrivain et historien, Gonzague Saint Bris est mort dans un accident de voiture survenu dans la nuit de lundi à mardi sur la commune de Saint-Hymer, dans le Calvados. Il avait 69 ans. L'accident dans lequel a trouvé la mort le romancier s'est produit sur une route départementale près de Pont-L'Evêque, dans le Calvados. La voiture dans laquelle il circulait a percuté un arbre pour des raisons inconnues. La conductrice qui l'accompagnait, sa compagne Alice Bertheaume, a été pour sa part grièvement blessée.

"Une perte immense". "C'est une tragédie, une perte immense", a déclaré Marie-Claude Mahiette, collaboratrice de l'écrivain et directrice de La forêt des livres, un festival littéraire créé par Gonzague Saint Bris. Ce dernier avait récemment publié Déshabillons l’Histoire de France, aux éditions XO, livre dans lequel il évoque les grandes romances de l'histoire de France et leur influence sur l'histoire de France.

Gonzague Saint Bris avait écrit sur Musset, Balzac, de Vinci... Gonzague Saint-Bris est notamment connu pour ses très nombreuses biographies historiques, au premier rang desquelles celles d'Alfred de Musset, La Fayette ou Balzac. 

En 2002, son roman Les Vieillards de Brighton (Grasset) avait été couronné par le prix Interallié. Également journaliste et critique littéraire, il a été chroniqueur sur Europe 1 et écrit notamment pour Le Figaro et Paris Match

Né en 1948 à Loches, en Indre-et-Loire, il est l'héritier d'une famille qui est propriétaire du château du Clos-Lucé, dernière demeure de Léonard de Vinci, figure historique à laquelle il avait consacré de nombreux ouvrages.