Le téléphone portable bientôt ticket de transport

  • A
  • A
Le téléphone portable bientôt ticket de transport
Partagez sur :

Trois mille volontaires pourront à partir de 2010 télécharger leurs titres de transport sur internet et prendre l'autobus ou le tramway à Nice avec des téléphones portables, ont indiqué vendredi Luc Chatel, secrétaire d'Etat à l'Industrie et à la consommation, et Christian Estrosi, maire UMP de Nice.

Le téléphone multi-usages, on connaissait déjà. Mais avec l’option ticket de transport, c’est du jamais vu. Luc Chatel et Christian Estrosi ont présenté la nouvelle technologie qui devrait offrir, à partir du printemps 2010, un "bouquet de services" divers à ses futurs utilisateurs non seulement dans le domaine des transports en commun mais également dans ceux du commerce, de la vie étudiante et de l'accès aux espaces publics.

Les nouveaux téléphones, baptisés "Sans Contact Mobile", permettront de stocker une version électronique des cartes de paiement ou d'accès que l'utilisateur pourra gérer et personnaliser via son écran et son clavier. Il suffira d'approcher le téléphone à quelques centimètres d'un lecteur pour déclencher l'action.

Des étudiants pourront, par exemple, grâce à leur "Mobile Sans Contact", avoir accès à leur dossier universitaire ou aux dossiers du Crous.

Le projet sera lancé à Nice, première ville en Europe à bénéficier de cette technique. Il sera élaboré avec les trois opérateurs de téléphonie mobile, l'université Nice Sophia-Antipolis, des industriels, des acteurs du transport en commun, des banques, les collectivités concernées et l'Etat.