Le roi de la pop éclipse un génie maudit du rock

  • A
  • A
Le roi de la pop éclipse un génie maudit du rock
Partagez sur :

Sky Saxon, leader des légendaires The Seeds, a tiré sa révérence le même jour que Michael Jackson, dans l'anonymat.

Sky Saxon aura été maudit jusqu'au bout. Génie méconnu du rock, il n'aura jamais été plus qu'une référence absolue pour connaisseurs. Jeudi 25 juin, il s'est éteint, au Texas, le même jour que la "king of pop" Michael Jackson, dans un anonymat quasi complet. A près de 70 ans - il a toujours gardé son âge exact secret - il était l'un des survivants de la scène rock des années 60.

Sa carrière avait pourtant démarré très fort. En 1965, il forme le groupe The Seeds, à Los Angeles. Stars locales, ils lancent de nombreux groupes, dont les Doors de Jim Morrisson. En 1966, ils sortent le morceau "Pushin' Too Hard". Considéré comme un classique de la musique garage, le titre se hisse dans les charts américains.

Les critiques crient au génie. Lester Bangs, notamment, voit dans Sky Saxon la réponse US à Mick Jagger. Mais, après une poignée d'autres tubes, le groupe se sépare. Commence alors une longue descente aux enfers pour leur leader. Il rejoint une communauté religieuse, fait de nombreux disques dispensables et avale une quantité impressionnante de psychotropes.

En 2004, il reforme les Seeds en s'entourant de jeunes musiciens. Il tourneront à travers le monde et collaboreront avec les Smashing Pumpkins. Ce retour montre un Sky Saxon usé par une vie d'excès. Il assure toujours le show sur scène, mais ses interviews le posent en illuminé pas très bien revenu des années 1960. Il a désormais rejoint, tardivement, Jim Morrisson et Jimi Hendrix au panthéon des grands génies déglingués du rock.