Le Rêve américain plus vrai que nature

  • A
  • A
Le Rêve américain plus vrai que nature
@ ADAGP
Partagez sur :

Duane Hanson, sculpteur hyper réaliste de la société américaine, est exposé à la Villette.

Une femme de ménage qui pousse son chariot d’un air las, un surfeur et une pom-pom girl, un homme obèse un walkman sur les oreilles… Dès mercredi, toute la middle-class américaine s’installe à la Villette de Paris, pour une exposition consacrée au sculpteur Duane Hanson.

Duane Hanson, Man with Walkman_630420

© ADAGP

Cet artiste américain, décédé en 1996, est dans la veine des hyper réalistes. Il soigne ainsi les moindres détails de ses statues : couleur de la peau, bleu des veines, taches de rousseur, pilosité, transpiration, rides, couperoses… Le tout toujours grandeur nature, pour un résultat le plus réaliste possible.

Un artiste novateur

Duane Hanson est né en 1925 aux Etats-Unis. Après un diplôme en beaux-arts et une carrière de professeur en Allemagne, il se fait remarquer dans les années 1960, avec son œuvre majeure, une statue d’un policier s’acharnant sur un afro-américain après l’assassinat de Martin Luther King.

"Le sujet que je préfère, ce sont les gens ordinaires. Pour moi, la résignation, le vide et la solitude de leur existence captent la véritable réalité de la vie de ces gens", racontait le sculpteur en 1977. Ouvriers, retraités, employés pauvres, ses modèles sont ainsi tous issus de la classe moyenne, et toujours représentés avec une expression résignée. Une façon pour Duane Hanson de critiquer le fameux rêve américain, source de désillusion pour toute une génération.

L’exposition parisienne rassemble 15 des statues de Duane Hanson, allant de 1976 à 1995. Le tout est complété par un documentaire sur la réalisation technique de ses œuvres ainsi que d’une interview de l’artiste.

Exposition Duane Hanson, Le Rêve américain…, au Pavillon Paul Del ouvrier du Parc de la Villette à Paris, du 21 avril au 15août 2010. Entrée libre.