Le questionnaire à la Proust du chocolatier-pâtissier Jacques Genin

  • A
  • A
Partagez sur :

Chaque samedi dans "Les papilles font de la résistance", un grand nom de la gastronomie livre ses préférences, désamours, envies... en matière culinaire.

INTERVIEW

Le chocolatier-pâtissier Jacques Genin voulait être danseur. Il est devenu équarrisseur dans un abattoir à Saint-Dié, dans les Vosges avant de se lancer dans la restauration sur un coup de tête, puis dans la pâtisserie et enfin le chocolat. Samedi pour Europe 1, dans Les papilles font de la résistance, il a répondu à un questionnaire de Proust revisité.

>> Quelle est votre madeleine, le petit plat de votre enfance qui vous fait du bien ?

Je n'en ai pas. Mais je m'en suis créé un au fur et à mesure de ma vie. Je ne parlerais pas forcément d'un plat. Mais s'il y a un dessert qui peut me transporter réellement, c'est la tarte Tatin.

>> Votre déclic cuisine ?

Ça a été vraiment un pur hasard. A l'époque, avec celle qui deviendra la maman de ma fille, on sort de boîte, il est six heures du matin. Elle me dit : "Regarde cet endroit, tu n'es pas capable de l'avoir." Ce n'est pas un restaurant, c'est une boutique. Le lendemain, je me lève, je vais les voir et le type me dit : "Oui, nous sommes à vendre mais il faut acheter la société avec son fonds." J'ai dit : "Ok, je signe." Je reviens avec les clés et je dis : "Tiens, tu vois, je t'avais dit que je l'aurais." J'ouvre un restaurant et quand je l'ai revendu, je venais de recevoir une lettre de Michelin qui me disait que j'allais avoir ma première étoile."


>> Un ustensile fétiche dans la cuisine ?

Non. 

>> L'ingrédient qui ne vous inspire pas ?

Il n'y en a pas. Il va peut-être pas m'inspirer aujourd'hui ou demain mais peut-être que dans quelques années, oui.

>> Une épice/herbe préférée ?

Le poivre.

>> Une habitude alimentaire pas très avouable ?

Le vin.

>> Un vin/un cépage préféré ?

Non, mais ma plus belle photographie du vin, c'est un Bourgogne, la Romanée-Conti. C'est le plus beau vin au monde. Quand vu buvez ce vin, vous ne pouvez rien dire, vous êtes ailleurs, sur une autre planète.