Le Renaudot 2017 décerné à Olivier Guez pour "La disparition de Josef Mengele"

  • A
  • A
Le Renaudot 2017 décerné à Olivier Guez pour "La disparition de Josef Mengele"
@ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Quatre autres écrivains figuraient parmi les finalistes : Mahi Binebine , David Lopez, Patricia Reznikov et Anne-Sophie Stefanini.

Le prix Renaudot 2017 a été décerné lundi à Olivier Guez pour La disparition de Josef Mengele. Il succède au palmarès du Renaudot à Yasmina Reza, récompensée en 2016 pour Babylone

Les dernières années du médecin tortionnaire d'Auschwitz. "La disparition de Josef Mengele" (Grasset) est un roman hallucinant mais vrai sur les dernières années du médecin tortionnaire d'Auschwitz, Josef Mengele. Pour parler du docteur Mengele, un "sale type", connu pour ses expériences sur les jumeaux qu'il sélectionnait sur la rampe des chambres à gaz, "il n'était pas question de faire de la métaphore", confiait récemment à l'AFP l'écrivain et scénariste âgé de 43 ans.

Quatre autres écrivains figuraient parmi les finalistes : Mahi Binebine pour Le fou du roi (Stock), David Lopez pour Fief (Seuil), Patricia Reznikov pour Le songe du photographe (Albin Michel) et Anne-Sophie Stefanini pour Nos années rouges (Gallimard).

Le prix Goncourt, le plus prestigieux de l'édition francophone, a été décerné à Éric Vuillard, 49 ans, pour L'ordre du jour (Actes Sud).