Le peintre Lucian Freud est mort

  • A
  • A
Le peintre Lucian Freud est mort
Le peintre était le petit-fils du célèbre psychanaliste Sigmund Freud.@ MAXPPP
Partagez sur :

L'artiste britannique, petit-fils de Sigmund Freud, était célèbre pour ses nus et ses autoportraits.

Le peintre britannique Lucian Freud, qui a redonné ses lettres de noblesse à l'art figuratif avec ses représentations crues de corps nus, est décédé à Londres à l'âge de 88 ans, a annoncé jeudi le New York Times. Le peintre est mort mercredi à la suite d'une brève maladie, a précisé le quotidien américain, citant le galeriste de l'artiste, William Acquavella.

Petit-fils du célèbre psychanalyste Sigmund Freud, il était considéré comme l'artiste vivant le plus cher du monde. Son tableau "Benefits supervisor sleeping" (1995) représentant une femme obèse avec des escarres, assoupie entièrement nue sur un canapé, a été vendu pour près de 34 millions de dollars en 2008 au milliardaire russe Roman Abramovitch. Le peintre était surtout connu pour ses nus et ses autoportraits ainsi qu'en témoigne son oeuvre phare de 1993 où il se peint sous les traits d'un vieil homme dénudé brandissant sa brosse à dents comme une arme.

Un homme "très drôle"

Bien que très riche, Lucian Freud vivait simplement, dans une maison avec jardin située dans le quartier de Notting Hill, où il avait installé ses ateliers à l'étage. L'artiste, qui n'appréciait pas les contraintes de la vie de famille, vivait ces dernières années en célibataire, après avoir eu deux épouses puis des compagnes successives, une dizaine d'enfants et des petits-enfants.

"Dans ses relations sociales, il était stimulant, humble, chaleureux et spirituel. Il a vécu pour sa peinture et a peint jusqu'à sa mort, se tenant à l'écart du vacarme de la vie artistique", souligne William Acquavella. Tim Marlow, critique d'art interrogé dans le Guardian, évoque quant à lui un homme "très drôle et très sec". "C'était le genre de personne qui a les yeux qui pétillent, mais il pouvait aussi vous regarder de façon intimidante et inquisitrice", ajoute-t-il.

Né en 1922 à Berlin, Lucian Freud avait émigré à Londres dès 1934 avec ses parents, l'architecte Ernst Freud et son épouse Lucie, qui fuyaient le nazisme. Sigmund Freud les y avait rejoint en 1938 et était décédé un an plus tard. La même année, Lucian Freud avait obtenu la nationalité britannique. Reconnaissant envers la Grande-Bretagne, il avait même réalisé un portrait de la reine Elisabeth II. Un cadeau offert à l'occasion de son jubilé en 2001.