Le Musée Picasso gratuit dimanche, avant deux ans de fermeture

  • A
  • A
Le Musée Picasso gratuit dimanche, avant deux ans de fermeture
Partagez sur :

L’Hôtel Salé ferme ses portes à 18 heures dimanche pour un peu plus de deux ans de travaux.

L’accès au Musée Picasso est gratuit ce dimanche. Une dernière occasion de visiter l’Hôtel Salé, situé dans le 3e arrondissement de Paris, avant au moins deux ans, puisqu’à 18 heures, le Musée Picasso fermera ses portes, qui ne rouvriront pas avant février 2012 et la fin des travaux de réaménagement.

Le remodelage du musée est rendu nécessaire par l'usure des installations et les nouvelles normes en matière d'accueil du public et d'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Après la façade de cet hôtel baroque du XVIIème siècle, en cours de restauration, c'est au tour de la structure intérieure du bâtiment d'être rénovée, nécessitant une fermeture totale.

"La coupure", travail in situ de Daniel Buren installé depuis dix mois, sera détruit prochainement. La fermeture du musée s'accompagne d'un gel total des prêts d'œuvres de la part de l’établissement qui en possède plus de 5.000, mais n'en expose qu'un nombre limité, faute d'espace.

Le musée sera vidé d'ici la fin de l'année. Pendant les travaux, les œuvres qui n’ont pas encore été prêtées à l’étranger vont être placées dans des réserves du ministère de la Culture. Les 70 membres du personnel d'accueil et de surveillance seront redéployés dans d'autres musées. L'équipe administrative et scientifique – une vingtaine de personnes – sera relogée dans un service du ministère pour préparer la "métamorphose" du musée.

Le chantier coûtera "une trentaine de millions d'euros", indique la directrice du musée. Une première phase de travaux permettra de doubler la surface d'exposition, actuellement de 1.000 m2. Une deuxième phase verra la construction d'une extension le long du jardin. Le musée Picasso devrait être en mesure de financer les deux tiers du chantier.

Ouvert en 1985, le musée national est né, après le décès du peintre en 1973, grâce à la dation d'une partie de la collection personnelle de Picasso par ses héritiers. Il reçoit 500.000 visiteurs par an dont 65% d'étrangers. La directrice voudrait accroître la fréquentation annuelle à 800.000 visiteurs, voire un million.