Le jour où Eddy Mitchell a rencontré Quincy Jones, Duke Ellington et Louis Armstrong

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Sur Europe 1, l'ancien chanteur des Chaussettes noires raconte comment une audition s'est transformée en défilé de star.

INTERVIEW

Ce sont des rencontres qu'Eddy Mitchell n'avait pas prévu de faire. Dans l'émission De quoi j'ai l'air ?, l'interprète de Sur la route de Memphis évoque sa rencontre avec des stars du jazz au début des années 1960.

Merci l'annuaire. Un jour comme un autre, ou presque. Au début des années 1960, Eddy Mitchell et son groupe les Five Rocks (renommé plus tard Les Chaussettes noires) souhaitent trouver une maison de disque "pour voir ce qu'est un vrai studio". "On a pris le bottin et la première maison de disque était à B : Barclay", se souvient le chanteur. Quelques jours plus tard, la troupe décroche un rendez-vous aux studios Hoche.

Jazz à Hoche. Lorsqu'ils arrivent, c'est un véritable défilé de légende de la musique. "On est arrivé à la bourre, je monte l’escalier et là, il y avait 'un black' imposant, (...) le type se retourne et c'était Louis Amstrong", décrit Eddy Mitchell. Les surprises ne s'arrêtent pas là. "J'arrive au studio. Là une porte s'ouvre, c'est Duke Ellington qui sort", relate le chanteur. Un peu plus tard, c'est une autre star du jazz qui apparaît. "Quincy Jones arrive : 'Ah vous êtes les petits gars qui venez pour l'audition !'" Une journée à émotion puisque grâce à leur essai, le groupe signera un contrat de trois ans avec la maison de disques.

>> Retrouvez ici l'intégrale de l'émission De quoi j'ai l'air ?