Le jour où, à 15 ans, Thierry Lhermitte a fait passer une audition à Michel Blanc et Gérard Jugnot dans sa chambre

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les prémices du Spendid ont eu lieu dans la chambre d'adolescent de Thierry Lhermitte. Lui et Christian Clavier se sont improvisés juges de leurs futurs acolytes.

Lycée Pasteur, Neuilly. Michel Blanc et Gérad Jugnot sont camarades de classe. Gérard Jugnot a deux autres amis... qui ne sont autres que Christian Clavier et Thierry Lhermitte. Le quatuor, tous âgés de 15 et 16 ans, va se partager la scène. Michel Blanc narre la genèse de cette aventure théâtrale qui va annoncer les débuts du Splendid dans l'émission Il n'y a pas qu'une vie dans le vie, samedi sur Europe 1.

"Première partie". "J'étais en classe avec Gérard, raconte Michel Blanc. On avait envie de faire un truc ensemble et Gérard m'a dit 'moi mes deux potes - Clavier et Lhermitte - vont jouer Zoo Story d'Edward Albee à la maison des jeunes de Neuilly et il faudrait une première partie. J'ai pensé qu'on pourrait jouer tous les deux des sketchs de Romain Bouteille mais ils voudraient qu'on leur montre !'"

"Assis sur le lit". Résultat ? Michel Blanc et Gérard Jugnot se retrouvent dans la chambre de Thierry Lhermitte pour une audition ! "Thierry et Christian étaient assis sur le lit tels des juges et ont leur a passé nos scènes comme on dit." A la fin de la prestation improvisée, les deux "maîtres des auditions" sont satisfaits. "L'aventure du Splendid est parti de là", se remémore Michel Blanc, qui n'imaginait probablement pas encore devenir Jean-Claude Dus aux côtés de Popeye, Bernard et Jérôme dans Les Bronzés !