Le jeu vidéo à succès d'Ubisoft "The Division" adapté sur grand écran

  • A
  • A
Le jeu vidéo à succès d'Ubisoft "The Division" adapté sur grand écran
@ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

L'éditeur français de jeux vidéo Ubisoft enchaîne les annonces sur les adaptations cinéma de ses licences.

Ubisoft a annoncé mardi qu'il s'apprêtait à adapter son dernier grand jeu vidéo populaire, The Division, en film. Une partie du casting est déjà annoncé : on devrait retrouver à l'écran Jessica Chastain et Jake Gyllenhaal pour incarner des survivants d'une catastrophe, chargés de reprendre la ville de New York à des pillards.

Des jeux au ciné. La branche cinéma de l'éditeur de jeu, Ubisoft Motion Pictures, compte pour se lancer sur la sortie de l'adaptation d'Assassin's Creed le 21 décembre 2016, avec Michael Fassbender et Marion Cotillard. La série de jeux inspirés de l'Histoire (Révolution française, guerre d'indépendance américaine, Renaissance italienne, etc.) a longtemps fait le succès de la société française, bien qu'elle montre désormais des signes d'essoufflement. Après Assassin's Creed, Ubisoft a déjà annoncé l'adaptation de sa franchise Watch Dogs, un techno-thriller plaçant le joueur dans la peau d'un pirate informatique. Ces trois franchises ont la particularité d'être des "mondes ouverts" où le joueur est invité à imaginer sa propre histoire autour d'une campagne principale qui n'est que le fil rouge. Le "gameplay" se veut donc immersif et non narratif.

Éditeur recherche indépendance. Entreprise longtemps familiale, la petite société bretonne a depuis grandi à l'échelle mondiale. Le groupe Vivendi est entré au capital en 2015 en rachetant 6,5% des parts au début, puis rapidement cette participation est montée à plus de 20%. Le PDG d'Ubisoft, Yves Guillemo, n'a pas caché son mécontentement face aux intentions agressives de Vivendi. Souhaitant activement conserver son indépendance, le succès cinématographique de ses licences pourrait apporter à l'éditeur des moyens conséquents pour résister à un rachat total par le groupe de Bolloré.