Le Grand Robert se met au net

  • A
  • A
Le Grand Robert se met au net
@ MAXPPP
Partagez sur :

A l'occasion de son 60ème anniversaire, le dictionnaire gagne 1.500 mots et se numérise.

SMS, manga ou encore vuvuzela. Ces trois mots font partie des 1.500 petits nouveaux qui font leur entrée dans le Robert cette année. Une édition un peu spéciale pour le Grand Robert qui fête en 2011 ses 60 ans et pour l'occasion passe au tout numérique.

Des perspectives illimitées en ligne

Depuis sa création, le Robert est passé d'environ 60.000 à plus de 80.000 mots, soit plus de 300.000 "unités de traduction" précise Alain Rey, linguiste et conseiller editorial du Robert. Dès jeudi, les six volumes du Grand Robert seront donc disponibles en ligne. Une évolution qui permet d'envisager des perspectives illimitées.

"La conception du dictionnaire, le choix des mots, la qualité des définitions... tout cela ne change pas", précise Alain Rey. Mais le Robert continuera à s'enrichir au fil de l'évolution de la langue. Le linguiste cite l'exemple du mot "téléphone" qui n'a cessé de s'enrichir au fil du temps et des avancées technologiques.

"Des mots et des sens nouveaux" :

Vuvuzela, "un mot mondial"

Parmi les mots nouveaux du cru 2011, la vuvuzela fait une entrée remarquée. La bruyante trompette adoptée par les supporters de football lors de la Coupe du Monde en Afrique du Sud l'été dernier voit sa popularité assise. Seul emprunt de la langue française au zoulou, note Alain Rey, le mot vuvuzela est devenu "un mot mondial". "Soit c'est une mode et ça va disparaître, soit ça va revenir à l'occasion des grands matches et des Coupes du monde. Mais ça sera intéressant de le garder comme témoignage d'une certaine époque de l'histoire du football. L'avenir du mot reste en pointillé", analyse Alain Rey.