Le grand retour de Dorothée

  • A
  • A
Le grand retour de Dorothée
Partagez sur :

L’animatrice de télévision emblématique prépare un nouvel album et trois dates à l’Olympia.

Elle était la reine de la télévision des années 1990 avec son émission devenue culte, le Club Dorothée. Après dix ans d’absence, Dorothée a décidé de revenir sur le devant de la scène. Selon sa société de production, elle est actuellement en pleine préparation d’un nouvel album, "15 chansons dans la même veine Dorothée", avant de donner trois concerts à l’Olympia du 17 au 19 avril prochain.

De son vrai nom Frédérique Hoschedé, Dorothée débute à la télévision en 1973, avant d’animer à la fin des années 1970 Récré A2 sur Antenne 2. Mais c’est véritablement en 1985 et son passage sur TF1 que Dorothée devient très populaire auprès des jeunes téléspectateurs. Sous la houlette de Jean-Luc Azoulay et Claude Berda, les créateurs d’AB Productions, elle anime le Club Dorothée, émission qui restera un mythe pour toute une génération d’enfants.

Très vite, l’émission prend une très grande ampleur, avec une diffusion tous les après-midis, le week-end et lors des vacances scolaires. Certains critiquent cette mainmise sur les émissions de jeunesse, la violence de quelques dessins-animés diffusés comme Dragon Ball, ou la faible qualité des sitcoms affiliés (Hélène et les garçons…). Mais les résultats sont là, et au plus fort de son succès, le Club Dorothée dépasse souvent les 50% de parts de marché.

Parallèlement à sa vie d’animatrice, Dorothée mène une carrière de chanteuse prolifique. Toujours sous la direction d’AB, elle sort une vingtaine d’albums, largement mis en valeur lors des émissions TV. Malgré les nombreuses critiques qui ont émaillé ces années-là, Dorothée détient quand même un record, celui d’avoir rempli Bercy 58 fois en six ans.

L’arrêt du Club Dorothée en 1997 marque le déclin de Dorothée. A de très rares exceptions près, on ne la voit plus dans les médias pendant dix ans. Mais sa popularité ne baisse pas auprès de la "génération Club Do", qui répond toujours très présent à chacune de ses rares apparitions. Le 20 mars 2008, Jean-Luc Azoulay lance IDF1, une chaîne locale de la TNT parisienne. Dorothée y est l’une des animatrices principales pendant une saison, avant de se retirer de l’antenne et de n’y présenter que quelques primes par an. La chaîne sera néanmoins l’un de ses partenaires lors de ses prochains concerts.