Le Goncourt 2013, Au revoir là-haut, sort en livre audio

  • A
  • A
Le Goncourt 2013, Au revoir là-haut, sort en livre audio
Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2013 avec Au revoir là-haut.@ Nikos Aliagas
Partagez sur :

INTERVIEW - Le roman Au revoir là-haut, prix Goncourt 2013, sort en mars sous la forme d’un livre audio, lu par son auteur, Pierre Lemaitre.

Après avoir raflé le prix Goncourt 2013, le roman de Pierre Lemaitre, Au revoir là-haut, revient en librairie en mars 2014 sous la forme d’un livre audio, lu par l’auteur. Une performance de dix-sept heures, perçue par le romancier comme “un adieu” au livre qui lui a “tout apporté”. 

Lors de l’écriture d’Au revoir là-haut, aviez-vous déjà l'intention de le transformer en livre audio ? 

Non, pas à l’origine. Mais en écrivant ce roman, j’ai voulu donner au lecteur l’illusion qu’il s’agissait d’un livre lu à voix haute, en réduisant la distance avec le public. Pour y parvenir, j’ai d’abord utilisé le procédé stylistique du langage parlé, très employé par les écrivains. Ensuite, j’ai cultivé les moments de connivence avec le lecteur, en intervenant directement dans le roman en tant qu’auteur. Lorsqu’il m’a été proposé, ce projet de livre audio m’a donc semblé tout à fait évident.

)

En lisant Au revoir là-haut à voix haute, avez-vous redécouvert des passages que vous seriez tenté de réécrire, si vous en aviez eu l’occasion ? 

Bien sûr, je lui ai trouvé quelques défauts. J’ai découvert quelques passages trop longs à mon goût, par exemple. Mais je n’ai jamais regretté aucun personnage. Et en toute immodestie, en relisant quelques pages qui m’avaient demandé beaucoup de travail, je me suis dit que le résultat n’était pas trop mal. 

N’est-ce pas troublant de vous replonger dans un texte que vous connaissez par cœur ?

Au moment de la lecture, je ne connaissais plus le texte par cœur : j’avais terminé de l’écrire depuis plus d’un an. Au fond, j’ai eu le sentiment très émouvant de dire adieu au roman et aux personnages. Ce n’était pas facile. C’était le deuil serein d’un texte qui m’a tout apporté. 

Vous adaptez également Au revoir là-haut en bande-dessinée, qui sortira en 2015. Ce n’est donc pas un adieu définitif. Avez-vous du mal à lâcher ce texte ? 

Il y a une différence importante entre lire le roman et l’adapter. Pour la bande-dessinée, dont je viens de terminer la première version, j’ai modifié des scènes et retiré des passages. Je suis actuellement en discussion avec des producteurs et des metteurs en scène pour adapter le livre au cinéma. Comme pour la bande-dessiné, c’est un travail sur l’écriture beaucoup plus technique.
Au contraire, lire le texte pour en faire un livre audio, c’est retrouver les mêmes émotions que lors de l’écriture. Il s’agissait d’un adieu affectif, qui m’a permis de passer à autre chose. Je travaille d’ailleurs sur un autre roman. 

Cliquez ici pour tenter de gagner Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre en Audiolib.