Le Festival d'Angoulême consacre "La saga de Grimr" de Jérémie Moreau

  • A
  • A
Le Festival d'Angoulême consacre "La saga de Grimr" de Jérémie Moreau
Jérémie Moreau a travaillé à l'aquarelle pour signer un récit puissant grâce à la seule force des images.@ Yohan Bonnet / AFP
Partagez sur :

Récompensé à 30 ans, Jérémie Moreau est le plus jeune lauréat du Fauve d'or depuis 1997.

Le jeune auteur de BD Jérémie Moreau, 30 ans, a remporté samedi le Fauve d'or d'Angoulême, l'une des plus importantes récompenses du 9e art, pour La saga de Grimr, édité par la maison Delcourt. Il est le plus jeune lauréat du Fauve d'or depuis 1997.

Son livre, couronné comme le meilleur album de langue française de l'année par le jury du festival d'Angoulême, nous entraîne sur les pas d'un colosse à la tignasse rouge dans une terre d'Islande hostile au XVIIIe siècle. Grimr voit disparaître sa famille sous les cendres d'un volcan. Capturé par des Danois (qui colonisent l'île), libéré par un poète, recueilli par un voleur, Grimr n'aura de cesse de vouloir retrouver son identité.

Le surdoué Moreau. Pour conter cette épopée sauvage, Jérémie Moreau a travaillé à l'aquarelle où le bleu acier le dispute au vert et au brun. Peu de paroles mais un récit puissant grâce à la seule force des images.

Il s'agit du quatrième album de Jérémie Moreau, jeune surdoué qui dans sa courte carrière a déjà reçu le prix de la BD scolaire en 2005, le prix Jeune talent au festival d'Angoulême et celui de la meilleure BD francophone en 2012 et le prix des libraires de BD en 2013.

Voici la suite du palmarès :

FAUVE D'OR, PRIX DU MEILLEUR ALBUM :
- "La saga de Grimr" (Delcourt), de Jérémie Moreau

PRIX SPÉCIAL DU JURY :
- "Les amours suspendues" (Magnani), de Marion Fayolle

PRIX DE LA SÉRIE :
- "Megg, Mogg & Owl Happy Fucking Birthday" (Misma), de Simon Hanselmann

PRIX RÉVÉLATION :
- "Beverly" (Presque Lune), de Nick Drnaso

PRIX DU PATRIMOINE:
- "Je suis Shingo tome 1" (Le lézard noir), de Kazuo Umezu

PRIX JEUNESSE :
- "La guerre de Catherine" (Rue de Sèvres), de Claire Fauvel (dessin) et Julia Billet (scénario)

PRIX DU PUBLIC/CULTURA :
- "Dans la combi de Thomas Pesquet" (Dargaud), de Marion Montaigne

PRIX DU POLAR/SNCF :
- "Jean Doux et le mystère de la disquette molle" (Delcourt), de Philippe Valette

PRIX DE LA BANDE DESSINÉE ALTERNATIVE :
- Revue "Bien, Monsieur #8"

GRAND PRIX DU FESTIVAL :
- Richard Corben pour l'ensemble de son oeuvre

PRIX RENÉ GOSCINNY DU SCENARIO :
- Jean Harambat, pour "Opération Copperhead" (Dargaud)

FESTIVAL OFF - PRIX DU COURAGE ARTISTIQUE :
- Kianoush Ramezani

PRIX DES LIBRAIRES DE BD :
- "Ces jours qui disparaissent" (Glénat), de Timothé Le Boucher