Le dessinateur Siné est mort des suites d'une opération

  • A
  • A
Le dessinateur Siné est mort des suites d'une opération
Le dessinateur Siné en 2008.@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

Le dessinateur est mort jeudi à l'âge de 87 ans des suites d'une opération.

Le dessinateur Siné est mort jeudi à l'âge de 87 ans à l'hôpital des suites d'une opération, selon le compte Siné Mensuel de Facebook.

Opéré au poumon. "Ce jeudi 5 mai, à 8 heures, le dessinateur Siné est décédé à l’hôpital Bichat des suites d’une opération", rapporte le poste Facebook publié jeudi matin. "Il devait subir cette nuit une grave opération du poumon", a indiqué l'avocat de la famille, Me Dominique Tricaud. "Mais même gravement malade il avait encore dessiné lui-même la dernière couverture de Siné Mensuel", a-t-il ajouté. 

De Charlie à Siné. Siné avait travaillé pendant presque trente ans pour le journal Charlie Hebdo avant d'en être licencié en 2008. Il avait ensuite fondé Siné Hebdo, puis Siné Mensuel.

"Mon moral, du mou de veau". Sur le compte Facebook de Siné Mensuel a aussi été posté un dernier texte de Siné, écrit mardi : "je ne pense, depuis quelque temps, qu’à ma disparition prochaine, sinon imminente, et sens la mort qui rôde et fouine sans arrêt autour de moi comme un cochon truffier". "Mon moral, d’habitude d’acier, ressemble le plus souvent maintenant à du mou de veau !", y ajoutait-il.

N'ayant rien perdu de son mordant, il écrivait aussi : "je pense aussi à tous les enculés qui vont se frotter les mains et ça m’énerve grave de crever avant eux !"

"Que des chats".Invité sur Europe 1 en novembre 2010, Siné avait donné sa recette du bonheur : "ce serait de ne vivre qu'avec des chats". "Des fois, je rêve même d'avoir un chat gros comme un tigre pour pouvoir m'endormir dans ses pattes et entendre ses ronrons. Plus d'humains, que des chats", avait-il ajouté. Il avait aussi rendu hommage à Saul Steinberg, un dessinateur de presse américain mort en 1999, "le premier à avoir dessiné sans légende et avec un humour très caustique". "C'est à lui que je dois ma vocation, je me suis mis à dessiner après avoir vu ses dessins".