Le dessinateur Moebius est mort

INFO E1 - De son vrai nom Jean Giraud, il était notamment le créateur des aventures de Blueberry.

Le dessinateur et scénariste de bande-dessinée Jean Giraud est mort samedi à l'âge de 73 ans des suites d'une longue maladie, a appris Europe 1 auprès de sa femme. Connu également sous le pseudonyme de Gir et de Moebius, il était le père des aventures du lieutenant Blueberry.

Il avait commencé à publier ses premiers dessins à 18 ans pour la publicité et la mode, avant de collaborer à des illustrés comme Fripounet et Marisette. Fasciné par les cow-boys et les indiens, Jean Giraud a illustré à partir de 1963 le western créé par Jean-Michel Carlier. Blueberry avait été adapté au cinéma en 2004, avec Vincent Cassel dans le rôle titre.

Regardez Moebius dessiner :


 "Le monde de la BD a perdu l'un de ses plus grands maîtres"

Après sa collaboration avec le journal Pilote, il avait illustré L’Écho des savanes. Moebius avait ensuite créé le magazine Métal Hurlant. Chose rare pour un Français, il avait illustré une histoire du Surfeur d'argent, un super héros de comic américain.

 "Le monde de la BD a perdu l'un de ses plus grands maîtres", écrit samedi la maison d'édition Dargaud, qui publie la saga Blueberry. "C'est un monstre sacré (...) il m'a énormément inspiré, il a donné de la moelle, de la force à cette expression graphique qu'est la bande dessinnée", a déclaré le dessinateur Enki Bilal sur France info. Il a évoqué "un espèce de modèle qui n'a jamais faibli en terme de création" et qui a toujours su évoluer.

"Ce sont deux grands artistes que nous perdons"

Avec la disparition de Jean Giraud, "ce sont, pour ainsi dire, deux grands artistes que nous perdons",  a réagi samedi le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand. "Il y avait celui qui, sous son propre nom, ou celui de Gir, a créé la merveilleuse série western Blueberry, depuis longtemps entrée dans le panthéon des grands classiques de la bande dessinée. Et il y avait un autre Jean Giraud, aussi talentueux mais très différent du premier, un Giraud qui se faisait appeler Moebius", écrit le ministre.

Jean Giraud avait reçu plusieurs prix au festival de la bande-dessinée d'Angoulême au cours de sa carrière. Le ministre de la Culture, Jack Lang, l'avait consacré "meilleur artiste en arts graphiques". En 1985, Moebius avait été décoré de l'Ordre des Arts et des Lettres par François Mitterrand et l'an dernier il avait reçu l'insigne de l'Ordre du Mérite.