"Le dernier pour la route", vécu d'un abstinent

  • A
  • A
"Le dernier pour la route", vécu d'un abstinent
Partagez sur :

L'adaptation du livre du producteur Hervé Chabalier, dans lequel il racontait sa lutte contre l'alcoolisme, sort mercredi au cinéma.

Après son livre publié il y a cinq ans, Hervé Chabalier a accepté que son combat contre l'alcool soit porté sur grand écran. Le dernier pour la route sort mercredi en salles, réalisé par Philippe Godeau avec François Cluzet dans le rôle principal. Le film revient sur les cinq semaines cruciales passées en cure de désintoxication par le fondateur de l'agence Capa. Ce film est "un hymne à la vie" pour l'ex-journaliste de guerre. "C'est le combat d'un mec pour vivre, c'est un instinct de vie", explique-t-il.

L'alcoolisme est une maladie dont "on ne guérit pas", assène Hervé Chabalier considéré aujourd'hui comme "abstinent". Lui a survécu alors que ses trois amis de la cure, mis en scène dans le film, sont morts de l'alcool. Le journaliste exprime sa conviction que tout le monde n'est pas égal face au problème, certains étant psychologiquement et physiologiquement plus exposés que les autres à un mal qu'il décrit comme insidieux : "l'alcool, c'est d'abord festif, puis c'est une béquille et ça finit par être une guillotine".

"L'essentiel, c'est de se relever". Regardez un extrait de l'interview d'Hervé Chabalier sur Europe 1:













Journaliste avant tout, Hervé Chabalier n'a pas cherché à délivrer un propos moralisateur mais de l'information. C'est la raison pour laquelle, Xavier Bertrand, à l'époque ministre de la Santé, lui avait commandé un rapport. "J'y croyais mais j'ai eu l'impression qu'on se foutait de ma gueule", avait-il déclaré par la suite. Mardi sur Europe 1, il a toutefois modéré son propos, reconnaissant quand-même des "progrès" avec l'arrêt des open-bars et l'interdiction de vente d'alcool dans les stations d'autoroute. Mais "on est loin du compte", insiste-t-il.

>> "J'y suis arrivé mais... Le verre n'est jamais très loin. "Réécoutez l'intégralité de l'interview d'Hervé Chabalier.