Le cirque ne connaît pas la crise

  • A
  • A
Le cirque ne connaît pas la crise
Partagez sur :

Les spectacles de cirque se multiplient en période de fête, avec toujours le même succès.

La crise ne semble pas toucher le monde du cirque, spectacle familial par excellence. Grüss, Bouglione, Les Etoiles de Pékin, tous affichent complets à l’approche des fêtes. "Nous restons un spectacle très populaire au sens le plus noble et le plus large du terme", explique Alexis Grüss, l’un des patriarches du cirque français, au micro d’Europe 1. "Je crois que le cirque est l’un des derniers spectacles aujourd’hui accessible à tous, et universel. Nous avons gardé cette tradition de faire du spectacle tout public".

Installé sur la pelouse du bois de Boulogne, le cirque Grüss a monté un nouveau spectacle, Pampa, s’inspirant de l’Amérique latine et où les numéros équestres sont à l’honneur.

D’autres grandes familles traditionnelles du cirque présentent aussi leur spectacle pour les fêtes. Le cirque Pinder est installé sur la pelouse de Reuilly. Le cirque Bouglione est quant à lui dans son Cirque d’Hiver pour Fiesta, un spectacle qui mêle numéros classiques et ambiance cabaret. Jamel Debbbouze, qui a assisté à une représentation du spectacle en compagnie de 1.500 enfants, invités par le Secours Populaire, a eu l'impression de retourner en enfance.

Plus intimiste, le cirque Romanès ouvre aussi ses portes sur Paris pour les fêtes, et fait découvrir le monde des tziganes où chaque artiste est à la fois musicien, jongleur et acrobate.

Les nouveaux cirques veulent aussi leur part du gâteau. Les Etoiles du cirque de Pékin, qui n’hésitent pas à miser sur le spectaculaire, ont déjà attiré 200.000 spectateurs en un mois dans leur immense chapiteau presque aussi grand que Bercy. "Ce qui marche dans le cirque aujourd’hui, c’est comme toujours la performance, mêlée maintenant à la poésie", explique Alain Pacheri, directeur du cirque du Phenix qui produit Les Etoiles de Pékin. "On joue beaucoup avec les technologies modernes, avec les lumières… On crée vraiment un univers pour chaque numéro".

Les 7 doigts de la main, cirque contemporain venu du Québec, mélange quant à lui habilement numéros traditionnels et musique rock, dans un spectacle présenté exceptionnellement non pas dans un chapiteau, mais au Casino de Paris.