Le château de Versailles interdit la "canne à selfies"

  • A
  • A
Le château de Versailles interdit la "canne à selfies"
@ AFP
Partagez sur :

STOP - Le musée a pris des mesures pour bannir l'objet -pourtant très prisé- de "ses espaces intérieurs". 

La canne à selfies ? Exit de la galerie des Glaces. Le château de Versailles vient officiellement d'interdire l'objet très prisé des touristes "dans ses espaces intérieurs". La mesure concerne "le château, mais aussi le Grand et le Petit Trianon", nous détaille le service de communication du musée. Cette perche télescopique sur laquelle on fixe son smartphone, permet de réaliser des autoportraits à bonne distance grâce à une télécommande, mais a aussi tendance à gêner les autres et à menacer les œuvres.

Dehors ! A Versailles, dorénavant, les agents de surveillance peuvent officiellement demander aux visiteurs de ranger leurs cannes à selfies. Le château met aussi en place des "pictogrammes sur tous les documents et les panneaux du site", pour informer les visiteurs de la nouvelle mesure. Ils ne peuvent aujourd'hui déplier leurs cannes à selfies que… dans les jardins du château.

Le Château de Versailles emboîte ainsi le pas à certains musées américains, où les perches à selfies ont été bannies. Notamment le célèbre Metropolitan Museum of Art de New York, de même que le MoMA et le Musée des beaux-arts de Boston. La National Gallery de Londres a indiqué, mercredi 11 mars, avoir interdit à son tour la perche à selfies, étendard moderne du narcissisme, qui a tendance à envahir tous les espaces, y compris les musées du monde entier, et à irriter les puristes.

Versailles, premier musée français à interdire le "selfie stick". En France, le Château de Versailles est le premier musée à avoir pris une telle mesure. Mais quid de ses voisins ? Au Louvre, le musée français le plus visité avec 70% de touristes étrangers, on assure que les cannes à selfies "ne sont pas interdites à condition que leur usage respecte le règlement de visite". Au Centre Pompidou, on "s'achemine vers une interdiction mais la décision n'est pas encore arrêtée", indique la direction, qui redoute "aussi les sacs à dos et les poussettes". Le musée d'Orsay à Paris, lui, fait figure d'exception : l'établissement a en effet totalement interdit l'usage de la photographie depuis longtemps.

Selfies

© AFP


Plusieurs objets "à risque" sont déjà bannis des grands musées français. Les pieds pour appareil photo n'ont pas droit de cité au Centre Pompidou et au Louvre, qui interdit également les parapluies non pliants, les casques de moto et les gros sacs à dos.

Contradictoire ? Le ministère de la Culture avait établi, en juillet dernier, une charte, "Tous photographes !" L'objectif ? Pousser, au contraire, les établissements à autoriser les photos, encourager les visiteurs à prendre des clichés et à les partager, mais aussi fixer "les principales règles du savoir visiter et du partage de la culture à l'heure du numérique". Reste, semble-t-il, un point à aborder : celui de la canne à selfies…

>> A LIRE AUSSI - Prendre des photos au musée : interdit ou non ?

>> A LIRE AUSSI - Trop de selfies révélerait des tendances psychopathes