Le chanteur Calogero condamné pour plagiat pour sa chanson "Si seulement je pouvais lui manquer"

  • A
  • A
Le chanteur Calogero condamné pour plagiat pour sa chanson "Si seulement je pouvais lui manquer"
Calogero a été condamné pour plagiat pour sa chanson "Si seulement je pouvais lui manquer". @ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

Un ingénieur du son originaire du sud-ouest a obtenu gain de cause après une longue bataille judiciaire. 

Un ingénieur du son a gagné, après deux ans de combat, son procès contre Calogero. La Cour de cassation a donné raison la semaine dernière à Laurent Feriol, originaire des Landes, dans le sud-ouest, qui avait poursuivi le célèbre chanteur pour plagiat.

Il reprochait à l’artiste de fortes similitudes entre le refrain d’un de ses morceaux, intitulée les Chansons d’artistes et composée en 2001 avec son groupe La troupe des années Boum, avec celui du tube de Calogero "Si seulement je pouvais lui manquer", sorti en 2004.

La chanson de l’ingénieur du son landais :

La chanson de Calogero :


Calogero - Si Seulement Je Pouvaispar marco95500

"Une très grande satisfaction." L’histoire, racontée mardi dans Sud Ouest, est une victoire pour ce modeste ingénieur du son. Ce dernier a remporté un long bras de fer judiciaire avec le chanteur. Laurent Feriol a successivement obtenu gain de cause en première instance, en appel et enfin devant la Cour de Cassation. "Pour moi, c’est évidemment une très grande satisfaction. En face de nous, on avait forte partie. Je pense qu'ils croyaient qu'on allait lâcher prise, parce que, pour eux, l'argent n'est pas un problème", s’est félicité l’ingénieur du son, interviewé par le quotidien régional.