Le Centre Pompidou fête 40 ans de succès : "nous sommes plus qu'un musée"

  • A
  • A
Partagez sur :

JOYEUX ANNIVERSAIRE ! - Son architecture avait fait scandale a sa création. Quatre décennies plus tard, le bâtiment porte haut ses tuyaux avec un week-end anniversaire à Paris et des événements toute l'année en province. 

Malgré le contexte tendu en France, marqué par le terrorisme, le centre Pompidou a gagné des visiteurs en 2016, concrètement à d'autres musées. Et en ce début 2017, le site fête ses 40 ans. Serges Lasvignes, président du centre, était l'invité de l'émission C'est arrivé cette semainepour décrire le menu des festivités du week-end anniversaire à Paris et en province.

C'est une énigme pour certains, mais malgré les récents attentats à Paris, "la fréquentation a augmenté de 9% en 2016 par rapport à 2015, au centre Pompidou", se félicite Serges Lasvignes, Il avance une explication : "Nous sommes plus qu'un musée, nous vivons d'expositions temporaires, de spectacles. Nouas avons un public qui vient et revient."

Bal monochrome. L'heure est d'autant plus à la fête que ce week-end, le centre parisien célèbre son passage à la quarantaine. "Nous croisons les rencontres de l'art avec le spectacle, l'humour, le plaisir. Si vous allez dans les grandes galeries du sixième étage, vous verrez d'un côté un peintre magnifique, Cy Twombly, et dans l'autre galerie, on voit une sorte de cabaret fantastique, avec des acteurs, des bêtes étranges". Le centre réserve d'autres surprises dont un bal monochrome avec DJs samedi soir.

Concert de cris en 1977. L'anniversaire se décline en province, tout au long de l'année et avec de multiples partenaires. "On a lancé un appel auquel on a répondu magnifiquement", jusqu'au Mont-Saint-Michel où une exposition sera consacrée à Germaine Richiet. Belle revanche pour un site dont le bâtiment avant-gardiste avait crée un concert de cris et de refus à l'époque de sa création, en 1977. Le Monde avait même titré "Le viol de Paris".

Le programme du week-end anniversaire.