L'album de Moddi contre la censure

  • A
  • A
L'album de Moddi contre la censure
Les Pussy Riots parlent à la presse après leur arrestation à Sotchi le 18 février 2014. Accusées de vol dans un hôtel, elles furent finalement reconnues innocentes.@ ANDREJ ISAKOVIC / AFP
Partagez sur :

Le chanteur pop folk norvégien Moddi sortira le 16 septembre 12 titres précédemment interdits : un panorama de la censure des Pussy Riot à Billie Holiday.

Interprète habitué aux reprises d'artistes passés, Pål Moddi Knutsen proposera dans un album intitulé Unsongs des chansons sélectionnées pour avoir été un temps interdites. "Elles sont censurées parce qu'elles parlent d'un monde réel et renvoient à des événements réels à une époque où 99% de ce qu'on entend à la radio est inoffensif et sans mordant dans un monde en guerre et plongé dans l'horreur", explique le chanteur.

Parmi ces douze titres, quatre sont déjà disponibles sur YouTube, l'occasion de revenir sur des interdictions parfois troublantes.

A Matter of Habit, écrite par les artistes israéliens Izhar Ashdot et Alona Kimhi, ne put être jouée sur scène comme prévu. Une initiative de la radio Galeï Tsahal, la station officielle de l'armée israélienne. La chanson dépeint comment "tuer devient une habitude" pour un soldat, un apprentissage comme les autres. La station de radio expliqua par la suite sa décision : "on devrait éviter de célébrer une chanson qui diabolise nos soldats."

Dans une autre vidéo, on apprend qu'Alona Kimhi a écrit la chanson après un voyage dans les territoires occupés, une excursion organisée par l'association d'anciens soldats "Breaking the silence." Un membre de l'association revient sur son expérience dans l'armée : "avec le temps, on perd notre sensibilité, on voit de moins en moins les Palestiniens comme des êtres humains." Cette chanson a donc reçu un grand écho auprès des vétérans qui se reconnaissaient dans la description de leur expérience traumatisante, malgré la censure de l'armée. Un autre titre de l'album de Moddi est directement lié à l'armée israélienne. Eli Geva raconte la décision d'un officier israélien qui refusa de mener une offensive, prétextant le "trop grand nombre de victimes civiles". La chanson, à l'origine de l'artiste norvégienne Birgitte Grimstad, fut régulièrement déprogrammée en Israël durant ses tournées.

Punk Prayer est l'hymne qui rendit célèbre les Pussy Riot. Cagoulées dans une cathédrale de Moscou, elles interprétèrent un morceau qui accusait de collusion Vladimir Poutine et l’Église orthodoxe de Russie. Les activistes furent condamnées en 2012 à deux ans de prison après ce coup d'éclat.

Officiellement, les Pussy Riot ont été condamnées pour vandalisme et incitation à la haine religieuse, et non pour s'en être pris au chef de l’État russe et ex-dirigeant du KGB. Le principal intéressé a a soutenu la décision du tribunal en ces termes : "il ne faut pas saper les fondements de la morale, détruire le pays. Que nous reste-t-il, sinon ?"

Army Dreamers reprend la charge anti-militariste de A Matter of Habit, mais les remous de la répression se sont fait ressentir bien plus proche : en Grande-Bretagne. Army Dreamers sort en 1980 et se place 16ème au TOP20 britannique. Le titre écrit et interprété par Kate Bush sera blacklisté durant la première guerre du Golfe, menée par le président homonyme de la chanteuse. Le morceau évoque le sentiment de culpabilité d'une mère qui a perdu son enfant au combat.

67 chansons auraient été interdites sur la BBC durant cette guerre. Des artistes aussi variés que les Beatles, Frank Sinatra, ABBA et Queen se sont faits sciemment écartés de la programmation musicale pour leurs paroles trop "critiques".

Un album et une tournée. L'album qui sortira le 16 septembre prochain devrait réunir 8 titres supplémentaires, dont l'interprétation du fameux Strange Fruits de Billy Holiday. Une chanson qui dépeignait avec poésie et effroi, le souvenir des Afro-américains pendus par les mouvements racistes comme le Ku Klux Klan. Les "fruits étranges" étant les corps accrochés aux arbres. Après la sortie de son album, Moddi se lancera dans une tournée internationale qui commencera à Paris le 20 septembre.