La vente Schlumpf, fin d'une saga

  • A
  • A
La vente Schlumpf, fin d'une saga
Partagez sur :

200 objets ayant appartenu à Fritz Schlumpf, fondateur du plus grand musée de l'automobile du monde, sont vendus aux enchères.

Dimanche a lieu, à Molsheim dans le Bas-Rhin, la vente aux enchères de la succession Schlumpf, 17 ans après la mort de Fritz, le créateur du plus grand musée de l’automobile du monde, à Mulhouse, et un an après le décès de sa femme, Arlette.

Du verre de champagne Art Déco à la Ferrari Testarossa, quelque 200 objets, dont deux voitures de luxe, ayant appartenu à Fritz et Arlette Schlumpf sont mis en vente. Le clou de la vente sera l’éléphant dressé sur ses pattes arrière sculpté par Rembrandt Bugatti et qui figure sur le radiateur des 6 Bugatti royales. Sa valeur est estimée entre 80.000 et 100.000 euros.

Fritz Schlumpf était un grand patron fantasque. Un magnat du textile féru d’automobile, que la passion a conduit à bâtir, en quelques années, un véritable joyau : la Cité de de l’automobile, plus grand musée de l'automobile du monde qui renferme plus de 600 modèles.

Bernard Reumaux, biographe d’Arlette Schlumpf, revient sur la saga de Fritz Schlumpf et la création du Musée de l’automobile :