La Tour Eiffel pose un lapin aux internautes

  • A
  • A
La Tour Eiffel pose un lapin aux internautes
Partagez sur :

Le spectacle lumineux de la Tour Eiffel, qui a accompagné le passage à l’an 2010, n’a pas pu être diffusé en direct sur Internet.

La "Dame de fer" n’a pas tenu sa promesse envers les internautes. Si la Tour Eiffel s’est bien parée de mille feux entre 23h et 0h05 entre le 31 décembre 2009 et le 1er janvier 2010, ces illuminations exceptionnelles n’ont pas pu être diffusées en direct sur Internet, comme prévu. Un rendez-vous manqué dû à une "défaillance", liée à "un trop grand nombre de connnexions" selon la Mairie de Paris.

La Ville "présente ses excuses à l’ensemble des internautes français et étrangers qui ont été, par cette défaillance, privés de ce moment festif parisien", dans un communiqué diffusé samedi. Alors qu’elle précise que "des explications sont nécessaires afin de mieux comprendre cet échec", elle a mis en ligne l’intégralité le spectacle lumineux sur son site.

Concocté par le scénographe Bernard Schmitt et l'éclairagiste Jacques Rouveyrollis - qui ont travaillé notamment sur des spectacles de Johnny Hallyday - ce ballet lumineux a permis de fêter les 120 ans de la Tour Eiffel. Derrière la magie du spectacle se cache un lourd dispositif technique, constitué notamment de projecteurs à leds et de spots de couleurs nichés dans les piliers, le tout raccordé par 2 kilomètres de câbles.