La Russie serait derrière l'attaque de Twitter

  • A
  • A
La Russie serait derrière l'attaque de Twitter
Partagez sur :

Un blogueur géorgien a accusé samedi la Russie d’être à l’origine de la cyber attaque qui a atteint jeudi le site de microblogging.

"Mon Twitter est en ligne ! Merci à tous pour votre soutien après la cyber attaque en provenance de Russie", dit le dernier message posté vendredi soir par "Cyxymu". Ce blogueur géorgien pourrait être la cible que l’attaque menée jeudi contre Twitter, le site de microblogging, cherchait à atteindre. Il a accusé en retour la Russie d’être derrière cette offensive virtuelle.

Retour sur les faits : jeudi, le service de Twitter a été rendu inaccessible à ses millions d'utilisateurs dans le monde pendant plus de deux heures. Biz Stone, le co-fondateur de Twitter, a lui-même reconnu la connotation "géopolitique des attaques subies" par son site.

"Une attaque à si grande échelle nécessite beaucoup d'argent. C'est pour cela que je pense que certains organismes russes sont derrière cette attaque", a expliqué pour sa part "Cyxymu", depuis Tbilissi, la capitale géorgienne. Ce nom est la version latine de Sukhumi, la capitale de l'Abkhazie, un territoire séparatiste géorgien. "Cyxymu" s’est présenté pour sa part comme un enseignant en économie de 34 ans à l'université de Tbilissi.

Il y a un an, la Russie et la Géorgie entraient en conflit ouvert pour le contrôle de la région sécessionniste d'Ossétie du Sud. Un an après la guerre, la tension est toujours vive dans la région où chaque camp s'accuse de vouloir relancer les hostilités. "Sur mon blog, j'ai écrit au sujet des préparatifs russes lors de la guerre qui a débuté le 7 août de l'an dernier et comment elle a débuté", précise pour sa part "Cyxymu" pour tenter d’expliquer la cyber attaque dont il aurait été la cible.

> Regain de tension en Géorgie