Bataille autour de la lettre de Cassady à Kerouac

  • A
  • A
Bataille autour de la lettre de Cassady à Kerouac
@ REUTERS
Partagez sur :

TRESOR - Le 17 décembre prochain devait se tenir une vente aux enchères, en Californie. Mais le précieux document qui a inspiré Sur la route, est au cœur d'une polémique. 

Jack Kerouac évoquait cette lettre comme l'une des "meilleures choses jamais écrites en Amérique". 18 précieuses pages adressées par Neal Cassady à son ami Jack Kerouac en 1950 devaient être vendues aux enchères à Los Angeles, en Californie. Le manuscrit original, qu'on croyait perdu, vient en effet d'être retrouvé à San Francisco. Cette lettre, magnifiquement écrite, a notablement inspiré l'auteur de Sur la route, publié en 1957.  Mais les deux familles Kerouac et Cassidy se disputeraient la propriété du document, selon AP, ce qui compromettrait la vente pour le moment.

Qu'y a-t-il dans cette lettre ? Le récit de 26.000 mots est surnommé Lettre sur Joan Anderson, en référence à une femme avec laquelle son auteur a eu une liaison le temps d'un week-end. Cassady, ami très proche de Jack Kerouac, raconte dans ces quelques pages, son voyage vers Denver, sa ville natale, sans rien occulter de ses expériences sexuelles, ou de ses débauches sous drogue et alcool. Les codes de la "Beat Generation" sont posés. Ces 18 pages, écrites sous amphétamine, sont "le plus extraordinaire morceau d'écriture jamais vu" par Kerouac.  

L'ami de Jack Kerouac et plus encore, "son frère de sang", est à moitié fou, excessif comme personne et d'un charme irrésistible. Kerouac est d'ailleurs lui-même tellement séduit par Neal Cassady, qu'il fera de lui le héros de son roman devenu culte, Sur la route. Neal Cassady y apparaît sous le nom de Dean Moriarty.

Le choc. Au moment où il reçoit cette lettre, Jack Kerouac est en pleine écriture de Sur la Route. Ebloui par le style exalté de son ami dans sa lettre, il reprend tout à zéro. Il s'inspire alors de son style spontané, "allant même jusqu'à s'en approprier des pages entières", selon les éditions Finitudes, qui ont publié un extrait de la fameuse lettre en début d'année.

Ecoutez la lecture d'une autre lettre de Neal Cassady à Jack Kerouac :

Le précieux document retrouvé. Si l'on connaissait des bribes de la lettre de 1950, le manuscrit original avait, lui, disparu. Il a été retrouvé à San Francisco. La lettre, recopiée par Kerouac, avait atterri chez un éditeur, Golden Goose. Mais celui-ci a mis la clef sous la porte et c'est un label musical voisin qui a récupéré les archives de Golden Goose. La Lettre sur Joan Anderson, dont la valeur est estimée à 500.000 dollars, soit près de 402.000 euros, devait être vendue aux enchères le 17 décembre prochain en Californie. Mais il faudra d'abord que les familles se mettent d'accord.