La parenthèse Millepied à l'Opéra de Paris, du "gâchis" pour sa prédécesseur

  • A
  • A
5 partages

DANSE - Pour Brigitte Lefèvre, qui a précédé Benjamin Millepied à l'Opéra de Paris, le jeune homme aurait dû être nommé chorégraphe plutôt que directeur de la danse.

INTERVIEW

Arrivé le 1er novembre 2014 à la direction de la danse de l'Opéra de Paris, Benjamin Millepied sera resté à peine plus d'un an à son poste. L'ancien danseur et chorégraphe a en effet confirmé son départ mercredi. Sa prédécesseur à ce poste, Brigitte Lefèvre, a reconnu sur Europe 1 jeudi que sa nomination avait été "un pari" risqué. "C'est un garçon qui a énormément de charme, une curiosité à fleur de peau, qui a envie de beaucoup choses", a t-elle déclaré. "Mais lui a t-on fait prendre la mesure de ce que représentait ce poste ?"

Un poste très exigeant. La direction de la danse de cette "compagnie unique au monde" demande en effet "une conviction artistique énorme, une bonne santé, une grande connaissance de la danse", a détaillé celle qui a occupé ce poste de 1995 à 2014. "Il faut avoir la compétence et l'énergie de gérer chaque poste, de l'administration aux répétitions." Benjamin Millepied, Brigitte Lefèvre l'aurait donc vu "chorégraphe plutôt que directeur de la danse". "C'est du gâchis."

Une "école de danse formidable". L'ancienne danseuse a également nié que "cette compagnie unique au monde" ait pu être bousculée par les méthodes d'un Benjamin Millepied trop visionnaire pour elle. "Cette école de danse est formidable", a-t-elle assuré. "On ne peut pas laisser dire des choses comme ça." De son côté, Benjamin Millepied a assuré que sa démission était due "uniquement à des raisons personnelles", et non des désaccords avec l'Opéra de Paris.