La nuit de la déprime, parfait remède au cafard

  • A
  • A
La nuit de la déprime, parfait remède au cafard
La nuit de la déprime se tiendra ce soir à l'Olympia.
Partagez sur :

SOIRÉE – La deuxième édition de la nuit de la déprime se tient ce lundi soir à l’Olympia.

Catharsis. Avis aux neurasthéniques et autres dépressifs, venez partager votre cafard lors de cette nuit de la déprime. Dans une salle de l’Olympia triste à pleurer, vous trouverez tous les ingrédients nécessaires pour expulser vos relents de mélancolie. 2.500 paires de charentaises seront distribuées au public pour que chacun puisse pantoufler dans son spleen, et des mouchoirs en papiers seront gracieusement mis à disposition.

Nombreux artistes. Broyer du noir pour mieux voir la vie en rose, tel pourrait être le concept de la soirée proposée par Raphaël Mezrahi. L’humoriste, connu pour ses sketchs où il piège nombre de célébrités, s’est lancé dans ce projet l’année dernière, invitant une cohorte hétéroclite d’artistes. Cette année, sont invités : la soprano Natalie Dessay, Michel Fuguain, Thomas Dutronc, Alice Dona, Nicoletta, Vincent Niclo, Daniel Guichard, Grégoire, Cali, Amel Bent, Nolwenn Leroy.

Les promesses de l’Aube. Acmée de la soirée, les plus déprimés auront la chance de remporter un aller simple pour Troyes (Aube). Les bénéfices seront reversés à l’Institut Fournier contre le Cancer. Un beau pied-de-nez à la morosité.

La nuit de la déprime, lundi 10 février 2014 à 20h à l’Olympia, entre 34 et 59 euros la place.