La mort de Keith Emerson, pionnier du synthétiseur, est probablement un suicide

  • A
  • A
La mort de Keith Emerson, pionnier du synthétiseur, est probablement un suicide
Partagez sur :

Le décès du musicien, qui était âgé de 71 ans, fait l'objet d'une enquête "pour suicide", a déclaré la porte-parole de la police de Santa Monica, Erika Aklufi. 

La mort annoncée vendredi du Britannique Keith Emerson, l'un des pionniers du synthétiseur dans la musique rock, est probablement due à un suicide, a déclaré la police locale.

Son décès fait l'objet d'une enquête "pour suicide". Keith Emerson, qui a connu la gloire dans le groupe Emerson, Lake and Palmer, est mort d'une balle dans la tête alors qu'il se trouvait chez lui, dans les environs de Los Angeles, a indiqué la police. C'est sa petite amie, Mari Kawaguchi, qui a prévenu les autorités.  "Keith était une âme noble dont l'amour de la musique et la passion pour les performances au clavier resteront inégalés pendant de nombreuses années", a déclaré Carl Palmer, ancien percussionniste du groupe, dans un communiqué.

Celui qui a le premier fait jouer au synthétiseur un rôle central dans le rock. Sa carrière, et dans une certaine mesure la trajectoire du rock, ont été changées à jamais quand il a écouté l'album "Switched-On Bach" en 1968, du compositeur Walter Carlos, qui jouait des morceaux classiques avec un synthétiseur Moog. Les synthétiseurs de première génération, produits par Robert Moog, commençaient alors à peine à se faire une place dans le monde de la musique. On les a notamment entendus dans l'album "Abbey Road" des Beatles en 1969. Mais Keith Emerson est considéré comme celui qui a le premier fait jouer au synthétiseur un rôle central dans le rock.

Keith Emerson avait une tournée prévue au Japon le mois prochain. Après la séparation de son groupe The Nice en 1970, Emerson a rejoint Palmer et le chanteur Greg Lake pour former Emerson, Lake and Palmer, devenu un groupe phare dans le genre rock progressif, en pleine croissance dans les années 1970. Le groupe comptait de nombreux fans à travers le monde et notamment au Royaume-uni, où plusieurs de ses albums, dont "Trilogy", "Brain Salad Surgery" ou "Tarkus", ont été classés dans les cinq premiers des charts. Keith Emerson a ensuite joué en solo ces dernières années, et, très actif sur le réseau social Facebook, il avait récemment publié de vibrants hommages à David Bowie et au leader du groupe britannique de heavy metal Motörhead Ian "Lemmy" Kilmister, décédés récemment.