La maison du médecin de Michael Jackson perquisitionnée

  • A
  • A
La maison du médecin de Michael Jackson perquisitionnée
Partagez sur :

La police et des agents fédéraux américains rechercheraient les dossiers médicaux du "roi de la pop", selon plusieurs médias.

L'Agence américaine de lutte contre les stupéfiants (DEA) et la police de Los Angeles (LAPD) ont perquisitionné, mardi, le domicile de Conrad Murray, le médecin de Michael Jackson, à Las Vegas, dans le Nevada, selon plusieurs médias.
Depuis la mort du "roi de la pop", le 25 juin, à l'âge de 50 ans, l'enquête s'est resserrée autour du médecin, au centre des investigations après que la police eut retrouvé au domicile du chanteur des bouteilles de Propofol, un anesthésiant extrêmement puissant utilisé en milieu hospitalier.

Le site TMZ a révélé lundi que les secours auraient découvert le 25 juin dernier le "roi de la pop", déjà mort, une intraveineuse dans le bras et une machine à oxygène branchée à ses côtés.

La police de Los Angeles a aussi établi lundi que Conrad Murray avait administré au chanteur du Propofol, un anesthésiant extrêmement puissant utilisé en milieu hospitalier. C’est ce médicament qui aurait provoqué sa mort,a affirmé lundi la chaîne américaine CNN, citant des sources proches de l'enquête.

L'un des cabinets du praticien, à Houston, avait déjà été perquisitionné par l'Agence fédérale américaine de lutte contre les stupéfiants (DEA), associée notamment à la police de Los Angeles (LAPD) et la police de Houston (Texas).

Il a aussi été révélé que "Bambi" se faisait prescrire des médicaments sous onze noms d’emprunts dans 19 Etats du pays. Le procureur de Californie devra désormais décider des chefs d’inculpations à l’encontre des différents médecins impliqués dans cette affaire.

Europe1.fr avec Benoît Clair