La magnifique rétrospective Irving Penn au Grand Palais

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le musée célèbre le centenaire de la naissance d’Irving Penn avec une rétrospective qui présente pas moins de 235 de ses photographies.

Exposition événement de cette rentrée, la rétrospective consacrée à Irving Penn au Grand Palais, à Paris, est époustouflante. 235 chefs-d'oeuvre, tous réalisés en studio à Manhattan, sont exposés jusqu'au 29 janvier 2018.

Picasso, Hepburn et Hitchcock comme modèles. Devant l'objectif d'Irving Penn se sont bousculés des centaines de modèles. Des tops models pour le magazine Vogue, dont il réalisera 160 couvertures, mais aussi les plus grandes stars : Dali, Picasso, Audrey Hepburn, Alfred Hitchcock ou encore Marlene Dietrich. À chaque fois, Irving Penn arrive à saisir la fêlure en chacun. Il photographie aussi des tribus africaines et leurs masques à couper le souffle.


Penn, sculpteur et peintre avec son appareil. Irving Penn est un alchimiste, il fait de la peinture avec son appareil photo, visible dans ce noir et blanc très épuré et ses photos élégantes, de mannequins saisies presque comme des natures mortes.

Le photographe a également réalisé une série de nues en 1945, très innovante, qui avait choqué à l’époque. Pourquoi ? Car Irving Penn coupe les têtes, les corps. Ce qui l'intéresse, ce sont des femmes plus en chair, pas forcément belles : on est à la limite de l'abstraction. "On a l'impression que ce sont des sculptures de Rodin ou en marbre. Il va aussi décolorer les images pour les rendre d'une blancheur diaphane", souligne Jérôme Neutres, commissaire de l'exposition. Irving Penn, artiste total et célébré à sa juste valeur grâce à cet événement au Grand Palais.