La guerre des expos Monet

  • A
  • A
La guerre des expos Monet
Partagez sur :

Deux grandes expositions sont consacrées au maître de l'impressionnisme cet automne à Paris.

Les fans de Claude Monet et d'impressionnisme sont gâtés cet automne. Deux grandes rétrospectives sont consacrées au maître du genre à Paris. La première vient d'ouvrir au Grand Palais, la seconde débute le 7 octobre au musée Marmottan. A l'origine de ces deux expositions, une rivalité entre les deux musées.

70 musées à travers le monde ont accepté de prêter leurs tableaux de Claude Monet pour l'exposition du Grand Palais. 170 toiles qui retracent le parcours artistique du peintre. Sauf une... Impression, soleil levant n'est pas exposée car le musée Marmottan a refusé de prêter la toile où un soleil orange illumine le Port du Havre.

"Nous ne sommes qu'un petit musée provincial..."

Le musée Marmottan refuse toutefois d'endosser seul la responsabilité de cette situation. Pour Jacques Taddéï, le directeur du musée, les 2 expositions auraient pu être complémentaires. "Nous nous étions mis d'accord sur l'idée d'un ticket groupé qui pourrait regrouper à la fois le Grand Palais et nous. Ca ne s'est pas fait. Je ne sais pas à qui la faute. Comme certaines personnes l'ont dit, nous ne sommes qu'un petit musée provincial...", regrette-t-il. Ce sont bien sûr les organisateurs de l'exposition du Grand Palais qui sont visés par cette attaque.

Dans cette affaire, les grands perdants sont les admirateurs de Claude Monet : ils devront payer deux fois pour admirer les toiles du père de l'impressionnisme.