La grippe A contamine la télévision

  • A
  • A
La grippe A contamine la télévision
Partagez sur :

Aux Etats-Unis, "1, Rue Sésame" conseille les enfants. En Espagne, la série "Hospital central" consacre un épisode à la maladie.

"Wash, wash, wash, wash, wash", chante Elmo, une des marionnettes du programme pour enfants Sesame Street ou 1, Rue Sésame en français. Ce message de prévention apprend aux jeunes téléspectateurs à se laver les mains pour éviter la grippe A. Alors que l’épidémie continue sa progression partout dans le monde, le virus H1N1 s’invite à la télévision, et pas seulement dans les "20 heures".

Dans le cas de Sesame Street, ce sont directement les autorités américaines qui ont travaillé fin août avec les créateurs du programme sur ce message sanitaire :

Des accidents de la route, des suicides, des victimes d’attaques terroristes et… des malades de la grippe A : la série espagnole Hospital central, Hôpital central en français, n’est évidemment pas passée à côté de l’épidémie. Mieux, les scénaristes ont décidé de consacrer un épisode entier de la dernière saison au virus H1N1. Objectif : "montrer de façon simple les symptômes et le traitement", explique la chaîne espagnole Telecinco, citée par 20minutos.es.

La grippe A s’est aussi immiscée sur le tournage de plusieurs séries américaines. Début octobre, le tournage de la saison 5 de la série Bones, diffusée sur M6, avait été suspendu pour cause de suspicion de contamination. Des médias américains avaient aussi laissé entendre en début de semaine que Teri Hatcher, la Susan de Desperate Housewives, était grippée. Il ne s’agirait en fait que d’une laryngite.

Et dans Plus belle la vie ? La série qui a l’habitude d’intégrer des faits d’actualité dans la vie de ses personnages, est depuis quelques jours aux prises avec un groupuscule d’extrême-gauche. La grippe A n’a été qu’"évoquée", au même titre que "la crise", explique France 3 contactée par Europe1.fr. Avant de préciser : "pour le moment…"