"La Grande Vadrouille" : "même après 50 ans, le décalage comique est toujours là"

  • A
  • A
Partagez sur :

Pour ses 50 ans, ce monument du cinéma français, signé Gérard Oury, s'est offert une remasterisation. La recette comique fonctionne toujours sur le public d'hier... et d'aujourd'hui.

50 ans après, La Grande Vadrouille ressort en salles. Pour l'occasion, le film a été restauré. De quoi séduire les nostalgiques de Louis de Funès mais aussi une jeune génération qui ne connait pas nécessairement ce classique de la comédie.

Un film inter-générationnel. La première et la dernière fois que Leïla a vu ce film, c'était en 1966. Aujourd'hui, cette grand-mère s'installe dans la salle avec son petit-fils de 7 ans. Il n'a jamais vu le film. La projection commence : Leïla est fière de lui présenter Louis de Funès. "Je voudrais que mon petit-fils sache qu’on avait de très bons acteurs et qu’aujourd’hui, au 21e siècle, on n'en a pas autant que dans le passé", explique-t-elle à Europe 1.

Dans la salle, le duo-comique Bourvil-de Funès fonctionne aussi bien sur les jeunes et les moins jeunes. Isabelle est venue avec ses deux garçons. Pas question qu'ils ratent ce film culte, pour "qu’ils en profitent, et qu’ils aient la chance de découvrir ça".

Entendu sur Europe 1
Louis de Funès est toujours excellent, Bourvil toujours aussi drôle

Scènes cultes. Des scènes et des répliques intemporelles, comme la fameuse chanson Tea for Two, qui sert de signe de ralliement dans une fameuse scène aux bains turcs. Un air que sifflent Emmanuel, 19 ans, et Enzo, 15 ans, à la sortie du film. Ils ne l'avaient jamais vu. "Même après 50 ans, le décalage comique est toujours là, Louis de Funès est toujours excellent, Bourvil toujours aussi drôle, franchement, c’était bien", lâchent-ils.

Peau neuve. Un duo-comique sublimé par cette remasterisation. L'image est ultra-nette. Le son, retravaillé, nous transporte au cœur de l'action. À 50 ans, ce film n'a plus aucune ride, il s'offre même une cure de rajeunissement pour toutes les générations.