La Fête de l'Huma bat son plein

  • A
  • A
La Fête de l'Huma bat son plein
Partagez sur :

La Fête de l'Huma a débuté vendredi avec Manu Chao. A venir : Julien Clerc, Cocoon et encore les vétérans du hard rock, Deep Purple.

Echange, convivialité et solidarité. Ce sont les maître-mots de la Fête de l'Huma, un lieu unique où se mêlent concerts, rencontres, débats, théâtre... au Parc de la Courneuve. Une Fête plurielle, dont la 74e édition s'est ouverte vendredi soir et accueillera jusqu'à dimanche à la Courneuve tous ceux qui désirent une société plus juste et plus fraternelle. Plus de 500.000 personnes devraient assister aux festivités.

Une cinquantaine de concerts sont proposés. Hier soir, le longiligne nigérian Keziah Jones a fait danser la foule de la grande scène au son de ses rythmes soul, jazz et funk, après Cocoon, les petits Frenchies de Clermont-Ferrand qui chantent en anglais. A 21h40, l'icône de l'altermondialisme, Manu Chao, et le groupe Radio Bemba ont pris le relais. Aujourd'hui, c'est Maxime Le Forestier qui se charge de la partie vintage-nostalgie, suivi par Deep Purple le soir. Entre la Maison bleue et Smoke on the water, The Kooks, quatre jeunes rejetons de la Brit Pop, et les Wampas, assureront le mélange des genres et des générations. Arthur H est aussi annoncé à 18h50. Julien Clerc fera la clôture dimanche, après le discours de Marie-George Buffet.

Fête de l’Humanité : Parc départemental de La Courneuve/ RER B Le Bourget. 18 euros les trois jours, gratuit pour les moins de 15 ans.