La comédie musicale "Notre-Dame de Paris" de retour, 15 ans après : "on verra pratiquement le même spectacle"

  • A
  • A
La comédie musicale "Notre-Dame de Paris" de retour, 15 ans après : "on verra pratiquement le même spectacle"
Richard Cocciante, compositeur et coauteur@ TIZIANA FABI / AFP
Partagez sur :

Richard Cocciante, compositeur et coauteur, assure que la mise en scène est presque la même qu’en 1998.

Esméralda et Quasimodo sont de retour à Paris. 18 ans après sa création et après avoir été donnée dans le monde entier, la comédie musicale "Notre Dame de Paris" est à l'affiche du palais des congrès. L'équipe artistique a été totalement renouvelée- - pas de Garou ni d'Hélène Ségara dans le casting - mais le spectacle est pratiquement le même qu'en 1998.

"Il est beau comme ça, qu’il est fort comme ça". Des tubes. Une succession de tubes. Ceux qui n’ont pas vu le spectacle à sa création connaissent malgré tout l’intégralité du répertoire (non ?) du spectacle. Et pour ceux qui étaient déjà là en 1998, peu de surprises à attendre : la mise en scène est pratiquement identique, pour la plus grande joie du compositeur et coauteur, Richard Cocciante.

"Il y a des petits changements ici ou là, mais on verra pratiquement le même spectacle. Pour nous, c’est important de le présenter comme il a été. Je pense qu’il est beau comme ça, qu’il est fort comme ça", se félicite Richard Cocciante.

"Hiba Tawaji  peut avoir une belle carrière". Pour le casting en revanche, c’est autre chose. Hormis Daniel Lavoix, toute l’équipe a été renouvelée. Cela a été un gros travail pour Luc Plamondon. L’auteur des textes  ainsi mis beaucoup de temps à trouver "son" Esmeralda. "J’ai demandé à quelqu’un de regarder tous les The Voice et Star academy qu’on pouvait trouver et voilà, c’était elle ! Je suis sûr que Hiba peut avoir une belle carrière." Hiba Tawaji, un nom à retenir selon Luc Plamondon, qui se dit très fier de tout le casting, y compris les doublures.