La BNF pourrait s'allier avec Google

  • A
  • A
La BNF pourrait s'allier avec Google
Partagez sur :

La Bibliothèque nationale serait en discussion avec le géant du web, à qui elle pourrait confier la numérisation de son patrimoine.

La Bibliothèque nationale de France (BNF) pourrait confier à l'américain Google, le numéro un mondial de la recherche sur internet, la numérisation de ses livres, révèle, mardi, le quotidien La Tribune. "Nos négociations avec Google pourraient aboutir d'ici à quelques mois", affirme Denis Bruckmann, le directeur général adjoint et directeur des collections de la BNF, cité par le quotidien économique.

Il s'agit d'un vrai revirement pour la BNF. Elle s'était en effet longtemps opposée aux ambitions de Google, qui s'est lancé, fin 2004, dans la création d'une bibliothèque numérique en ligne, devant compter 7 millions d'ouvrages. La Bibliothèque nationale avait alors fait partie des fers de lance du site Europeana, riposte européenne au projet de Google.

Ce changement de stratégie aurait été motivé par le coût extrêmement élevé de la numérisation des livres, d'après La Tribune. La seule numérisation des ouvrages de la IIIe République française coûterait, par exemple, selon le directeur général adjoint de la BNF, entre 50 et 80 millions d'euros alors que la BNF ne disposerait que d'un budget annuel de numérisation d'environ 5 millions d'euros.

Une trentaine de bibliothèques dans le monde ont déjà fait le choix du partenariat avec Google. C'est notamment le cas de la bibliothèque d'Oxford en Grande-Bretagne ou de celle de Lyon.