L'Eglise de Scientologie déclarée persona non grata sur Wikipedia

  • A
  • A
L'Eglise de Scientologie déclarée persona non grata sur Wikipedia
Partagez sur :

Wikipédia a interdit à l'Eglise de Scientologie d'intervenir sur le site encyclopédique. En cause : une bataille sans fin sur l'image de ce mouvement controversé fondé en 1954 aux Etats-Unis par Ron Hubbard.

Les interventions en provenance d'ordinateurs "détenus ou utilisés par l'Eglise de Scientologie et ses associés" sont dorénavant indésirables sur l'encyclopédie en ligne collaborative Wikipédia. Citant un "combat de longue date" entre admirateurs et détracteurs de la Scientologie, les membres du comité éditorial du site en ont décidé ainsi jeudi.
Sur la version française Wikipedia, l'article consacré à la Scientologie a ainsi nécessité l'intervention de "wikipompiers", avant d'être placé dans la catégorie "feux éteints", aux côtés d'autres articles très controversés. En consultant l'historique des modifications de l'article de la version anglaise, on constate des modifications incessantes - jusqu'à plus de dix par jour.

Un certain nombre d'internautes ayant participé à cette guerre d'image sur le site qui se base sur les contributions des utilisateurs ont également été privés d'intervention pour tout ce qui a trait à la Scientologie.

"Est-ce que les scientologues se préoccupent de ce qui est publié sur Wikipédia ? Bien sûr", a reconnu une porte-parole de l'Eglise de Scientologie , Karin Pouw. "Il y a eu des propos très haineux et erronés. Nous espérons que tout cela débouchera sur des articles plus justes et plus utiles sur Wikipédia".

Le site encyclopédique est l'un des sites les plus consultés sur internet, avec quelque 6 millions de visiteurs par jour. L'Eglise de Scientologie revendique "des millions de membres et 6.000 églises" dans 159 pays. Considérée comme une secte dans certains pays, comme la France, elle a le statut de religion aux Etats-Unis.