L'Allemagne vise la Lune

  • A
  • A
L'Allemagne vise la Lune
Partagez sur :

Un ministre allemand a annoncé une possible mission lunaire non-habitée pour 2015.

Le secrétaire d'État allemand chargé de l'Espace a jugé, mercredi, possible que l'Allemagne lance une mission inhabitée vers la Lune "dans le courant de la prochaine décennie, autour de 2015". Peter Hintze, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et de la Technologie, a fait cette déclaration à la télévision publique ZDF.

Il a estimé le coût d'une telle mission à 1,5 milliard d'euros sur cinq ans, et ajouté que l'enjeu scientifique justifiait une telle dépense, malgré la crise économique qui frappe durement l'Allemagne. "Les nations qui ont des programmes spatiaux ont redécouvert la Lune parce qu'elle est incroyablement importante", a-t-il souligné.

Le satellite de notre planète est "une excellente plate-forme pour la recherche spatiale", a ajouté Peter Hintze. "La Lune est de la plus haute importance pour comprendre comment nous pouvons garantir le futur de notre planète". Son sous-sol est, par ailleurs, potentiellement riche en ressources naturelles.

Pour Alain Cirou, directeur général de l'Association française d'astronomie, et consultant scientifique d'Europe 1, cette mission non-habitée pourrait servir à l'Allemagne de "strapontin pour envoyer un homme sur la Lune" :



Les États-Unis, qui ont fêté fin juillet le quarantième anniversaire des premiers pas sur la Lune, ont fait d'un retour de leurs astronautes sur le sol lunaire d'ici 2020 la première étape d'un programme d'exploration habitée vers Mars. D'autres pays, dont la Chine et la Russie, ont annoncé leurs ambitions d'aller sur la Lune, à quelque 384.400 kilomètres de la Terre, soit quatre jours de vol.